Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 22:27

Je tenais à mettre ce titre qui était en fait celui d'un des chapitre du livre de Pierre Chaunu dont j'ai déjà parlé "Essai de prospective démographique". En effet je viens de lire un interessant texte provenant du Scriptoblog résumant à peu prés les propos du livre de Youssef Courbage et Emmanuel Todd "Le rendez-vous des civilisations", ce texte et le livre sont en fait  très proche de l'analyse que faisait Pierre Chaunu de la situation de la démographie musulmane. Ce dernier pensait qu'en fait la natalité des pays musulmans du pourtour méditerranéen allaient s'aligner sur les plus bas taux de fécondité de l'Europe du Sud à cause du statut de la femme en grande partie. En effet d'un point de vue empirique il semble que plus le statut de la femme est bas dans une société pré-transition démographique et plus la natalité tombe bas une fois la transition passé, c'est en tout cas ce que l'on peut remarquer dans les pays qui ont déjà passé la transition (ils sont aujourd'hui majoritaire dans le monde.

 

    Ainsi le texte du scriptoblog s'est focaliser sur la notion de Huntington de choc des civilisation en soulignant que ce concept est surtout applicable à l'intérieure des civilisations. Ainsi il est vrai que le choc démographique en Europe a produit des guerres intra-européennes, même chose en Asie du Japon impériale, à la Chine maoïste, en passant par les Khmers rouges du Cambodge.  En dehors des guerres résultants du colonialisme, ce sont surtout des guerres internes et violentes qui se sont produit. De ce état de fait et en regardant objectivement la réalité du monde musulmans, on voit bien que la fracture des 20 prochaines années n'est pas entre l'occident et le monde musulmans mais entre le monde musulman arabe et le monde musulman africain. En effet le monde arabe se rapproche à une vitesse prodigieuse du rythme démographique des pays post-transitions, je ne dis pas des pays riches parce que beaucoup de pays encore pauvre ont déjà fait la transition démographique. Cette transition démographique n'est pas totalement corrélée au développement économique, contrairement à la croyance populaire.  Et si tout les pays riches ont fait la transition démographique, tout les pays pauvres ne sont pas nécessairement à forte fécondité. Ainsi des pays comme la Chine, encore relativement pauvre, malgré le développement spectaculaire de ces dernières années, a un taux de seulement 1.6 enfants par femme, l'Inde est tombé à 2.7 contre 3.4 il y seulement dix ans, le Brésil est à 1.8. Aujourd'hui on peut dire que tout les continents sont sur la fin de la transition, tous sauf un, l'Afrique noire.

 

 

fecondite_pays_zonemusul.gif

 

  La carte ci-dessus tirée du scriptoblog montre le rapport de force entre le nord et le sud de l'Afrique. Les chiffres qui ont été utilisé pour cette carte sont certainement un peu anciens car les plus récents de l'excellent site du bureau des statistiques américain (US census) sont plus bas pour l'Afrique du Nord. J'ai plutôt tendance à me fier aux statistiques américaines qui sont réputées les plus fiables en matière d'estimation démographique, contrairement aux chiffre de l'ONU qui surestiment régulièrement la natalité et qui sont corrigés à postériori. Si l'on se fit à ces statistiques on trouve un taux de fécondité pour 2010 Maroc 2.2, Algérie 1.8, Tunisie 1.7, Libye 3, Égypte 3. Au moyen-orient on trouve l'Arabie Saoudite à seulement 2.4 enfants par femme contre plus de 5 en 1995, c'est étonnant au pays de l'islamisme triomphant n'est ce pas? Cela signifie bien que la religion ne contrôle pas la fécondité, pas plus l'islam que le christianisme. La Jordanie est à 3.4, l'Iran à 1.9, la Turquie à 2.2, Israël à 2.7, le Liban à 1.8. En Bref la transition est largement entamée dans ces régions du monde et elle est même terminée au Maghreb. Et si elle continue à tomber elle risque de provoquer un vieillissement extrêmement violent et rapide, bien plus que ce qu'ont subit des pays comme le Japon ou l'Italie où c'est déjà la catastrophe.

 

  A l'inverse intéressons nous aux pays d'Afrique noire limitrophes du monde arabe. Le Soudan est à 4.9, la Mauritanie est à 4.4, le Mali est à 6.5, le Niger est à 7.7, l'Éthiopie  peuplé de 88 millions d'habitants est à 6.1, la Somalie est à 6.4.  Quant au Nigeria superpuissance démographique d'Afrique avec ses 150 millions d'habitants et  peuplé de 50,5% de musulmans et de 48,2% de chrétiens (une vraie poudrière), il est encore à 4.4 enfants par femme. On le voit l'Afrique noire est encore au tout premier stade de la transition démographique et certains pays ne l'ont pas encore entamé. Le vrai choc va donc être ce phénomène de divergence entre des pays musulmans arabes qui vont très vite vieillir et des pays musulmans d'Afrique noire qui croitront pendant encore au moins deux générations à un rythme élevé tout en partageant des frontières terrestres avec leur voisins du nord.  C'est là probablement que les plus grandes tensions géopolitiques  de la planètes se dérouleront. Ici et aussi aux frontières du Pakistan qui lui restera problématique pendant une génération, sa transition est bien entamée mais il lui reste du chemin à parcourir étant à 3.3 enfants par femme. A cela s'ajoute le problème du nucléaire et de la compétition avec l'Inde.

 

  La oumma musulmane ne résistera surement pas à ce type de tension, quand des populations d'Afrique noire feront pression sur les voisins du nord ces derniers oublieront rapidement la soit-disant solidarité musulmane, tout comme les solidarités chrétiennes ou occidentales se sont lézardées aux moindres tensions géopolitiques.  Les alliances et les points de vue sont toujours de circonstance c'est le bon sens qui le veut ainsi. L'Afrique musulmane noir risque donc de jouer pour le monde musulman le même rôle que la Russie ou l'Allemagne dans l'Europe du 19ème et du 20ème siècle. A savoir le rôle de l'envahisseur proliférant. La France  vieillissante du 19ème avait peur de l'Allemagne à cause de sa fécondité, de la même manière l'Allemagne du 20ème avait elle peur de la démographie  Russe. Une bonne partie des guerres eurent comme cause de fond ces mouvements démographiques qui changeaient très rapidement les rapports de force entre les nations.   Il en ira de même entre l'Afrique noir et le monde arabe. Un point de contentieux pourrait d'ailleurs se fixer sur la traite négrière saharienne perpétrée par les musulmans arabes puis turcs pendant des siècles. Voila un point de contentieux jamais vraiment abordé, qui, sur le terreau de la transition démographique dissymétrique, pourrait enflammer les populations. Le choc des civilisations est donc surtout interne à chaque civilisation et l'islam ne fait pas exception même si par le truchement de l'immigration nous avons importé sur nos sol une partie des problèmes que traverse cette civilisation.

 

  Cet historien africain spécialiste des traites sahariennes soulève le problème du rapport de l'islam à l'esclavage des noirs. On peut peut-être y voir les prémisses des débats houleux qui se produiront à l'intérieure de la civilisation musulmane. D'autant que ce sont les occidentaux et non les musulmans qui y ont mis fin, les musulmans n'auront pas l'excuse de l'abolition qui ne fut pas de leur fait.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yann - dans démographie
commenter cet article

commentaires

simplet 02/09/2010 19:17



Je peux vous affirmer que les guerres tribales ne sont pas qu'issues des frontières coloniales, bien au contraire. Elles se font certes, moins visibles, mais intra-nations. Exemple: le rapport
entre bassa, m'bamiléké, bafia et Choa au Cameroun qui est dirugé par un président d'une ethnie minoritaire. Idem au Gabon, Batéké, Myéné,Tégué et Fang. sans parler des premiers parmis les
premiers: les pygmées qui n'ont rien à dire.


Les tribus musulmanes sont de type soudanaises ( en gros) et sont très opposés aux bantous majoritairement chrétiens. ces Peuls et autres Wolofs sont alliés des arabes et coopèrent à la traite,
encore actuellement. La colonisation a mis fin à la traite arabe et ses razzias. Voir les bagarres de Brazza et les envoyés de Léopold II aux frontières soudanaises contre les potentats qui
amassaient les esclaves pour la revente et leurs propres services.



yann 02/09/2010 08:47



@La Gaule


Pour l'émission d'Arte vous pouvez aller sur leur site ils mettent leur vidéos à disposition gratuites pendant une semaine aprés la diffusion. Ou alors vous pouvez voir le débat sur ce
lien.



La Gaule 02/09/2010 01:02



1)


Merci pour vos liens et tout cet étalage de « phobies », puisque tous les arguments posés, tous les faits historiques établis, seront
toujours considérés par d’aucuns comme des « phobies » dès que certains sujets seront abordés. Le mot « phobie » est l’exact pendant sociétal du mot « fascisme » en
politique, en terme de galvaudage des concepts. Je ne vois pas d’autre réaction à l’apparition inopinée de ce terme que contre-attaquer derechef sur la trouble « philie » de
l’interlocuteur. Le terrassier kurde au coin de la rue et son torse huileux tendu par l’effort, le camelot sénégalais un peu plus loin et sa camelote « exotique », toutes ces babioles
dressées sur son étal comme autant de symboles phalliques pratiques et pas chers etc. etc.


 


2)


Pour Arte, désolé, mais je n’ai plus de télé depuis quinze ans et je m’y tiens. J’attends la réalité de vos prédictions sur le chamboulement
imminent de ce média causé par l’ADSL. Je pense bizarrement d’ailleurs que celle-ci réconciliera l’écrit et l’image, entre qui le divorce avait été prononcé unilatéralement par l’image au
tournant du siècle dernier. On peut imaginer des futurs multi blogs, au coût d’exploitation incomparable avec les chaînes de télé d’aujourd’hui, fonctionnant en boucle et mêlant avantageusement
la puissance émotionnelle de l’image et l’intérêt analytique des articles de fond écrits.


Avec tous ces petits mondes de blogueurs aux sensibilités voisines, il y aurait de quoi faire n’est-ce pas ? (PS : pour votre
orthographe pressée il sera alors possible de trouver une solution). Galaxie Gutenberg pas encore affectée par l’entropie. La Gaule a dit !


 


3)


Sorel est un personnage magnifique mais je crois qu’il y aura toujours un aspect de la France qui lui échappera, celle dont je fais partie. D’où
le hiatus entre sa lucidité sur les catastrophes qui ne vont pas tarder à affecter notre pays maintenant et ses étranges fidélités politique.


Non, pas si étrange que ça en fait ! Elle a tellement de respect pour ce modèle français, dans lequel elle a finalement choisi de se fondre,
qu’elle est incapable de voir la poutre dans l’œil de nombre de ceux de ses amis qui n’ont pas été les derniers à la pourrir par la tête.


Ses mômes s’entendront peut-être avec les rejetons des La Gaule (quoique les miens soient tous déjà tombés au champ d’honneur des spermatos).
Avec la mère, c’est râpé.






yann 01/09/2010 11:49



@La Gaulle


J'allais oublier l'un des plus grands massacres de l'histoire celui de l'arrivée des musulmans en Inde à lire sur ce lien.



yann 01/09/2010 08:42



@La Gaulle


Il se trouve que la soirée théma d'Arte d'hier soir donnait un exemple du retour de la barbarie que vous semblez annoncé. Les génocidés étant les femmes dans nos banlieues et le terme n'est pas
trop fort pour qui a vue les reportages d'hier .


 Sinon concernant la traite négrière, l'obsession pour les crimes occidentaux et l'ignorance des méfaits islamique à deux origines. En premier le syndrome de supériorité occidentale qui
s'exprime aujourd'hui au travers une super auto-flagellation de type chrétienne. En effet ne pouvant plus montrer au monde sa supériorité par la technique et les empires coloniaux, l'occident
cherche à la démontrer par sa supériorité morale. D'où ses efforts démentiels pour paraitre plus juste que les autres allant même jusqu'à nier ses propres intérêts et organisant presque sa propre
colonisation. Paradoxalement son auto-dénigrement n'est pas le fruit d'une réelle générosité mais seulement une volonté d'apparaitre plus morale que les autres pour satisfaire son égo. Cela n'est
compréhensible que par les reste de culture chrétienne qui coule encore dans nos cervelles un tel comportement ne serait possible ni en Chine ni en terre d'islam. Donc l'occident fait beaucoup
d'effort pour s'excuser et plus se crimes son forts plus son plaisir de flagellation est intense. Donc effectivement que l'islam ait plus de sang sur les mains que l'occident serait profondément
embêtant pour la domination morale de l'occident.


 


La deuxième origine est l'islam en elle même qui ne reconnait pas ses propres crimes. En Islam tout les crimes perpétrés contre des non-musulmans ne sont pas des crimes il ne sont nullement
condamnés par l'islam. Il est donc normale qu'aucun musulmans ne soit devenue abolitionniste contrairement à certains chrétiens pendant la période esclavagiste (on peut penser aux jésuites).
L'islam n'est pas une religion du pardon elle oublie donc ses crimes, d'ailleurs on attend toujours des excuses de la Turquie pour ses crimes en Arménie ou en pour l'occupation de Chypre. Bon
nombre de personnes rappellent sans arrêt que l'Amérique fut fondée sur le massacre des indiens et personne ne rappelle que la Turquie fut fondé sur le massacre de Byzance, que l'islam a écrasé
tout un tas de brillantes civilisations.