Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 22:27

  J'ai décidé de répondre à mon collègue blogueur Laurent Pinsolle, que j'apprécie énormément mais qui semble sombrer dans l'excessif pessimisme des théories écologiques en vogue.link

 

 

Si le sujet est grave il n'est à mon sens pas nécessaire de sombrer dans la peur irrationnelle. Le nom de ce blog : le bon dosage, n'est pas un hasard, il définit pour moi la seule voie à suivre qui soit rationnelle. Si la peur est nécessaire pour éviter les catastrophes elle ne doit pas pour autant nous empêcher de vivre et transformer chaque instant en une lutte contre des dangers hypothétiques, car après tout, quoique nous fassions "vivre tue".

 

C'est pourquoi la meilleur réponse face à ces angoisses est de voir si concrètement il n'y a pas des solutions pratiques à l'épuisement des ressources, et si, finalement, l'ingéniosité humaine n'est pas apte à faire face à ce qui nous semble insurmontable.

 

  Dans cette optique je vous présentes un carburant hautement prometteur, il fait parti des biocarburants dit de seconde génération. Ces derniers sont tiré de biomasses et n'entre pas en concurrence avec les productions agricoles classiques, contrairement aux très justement critiqué agrocarburants issus du colza ou du maïs . Ce carburant c'est la micro-algue ses propriétés sont étonnantes, elle est 30 fois plus productives en production de lipide que le colza, elle pousse dans l'eau et se reproduit à des rythmes délirants. Elle peut poussé dans des bioréacteurs clos, et d'après un universitaire américain on pourrait produire l'équivalent de la consommation annuelle de pétrole US avec seulement 38500 km² de surface, à peu près la superficie de la Belgique. Ce riche document vous en dira plus:link. Si on suppose que la consommation française de pétrole fait le sixième de celle des USA (probablement moins) alors  seulement 6417km² suffirait à fournir la totalité de la consommation française en pétrole d'algue. C'est bien sure totalement écologique puis respectant le cycle du carbone, le CO2 produit par la combustion étant réabsorbé par les microalgues et la photosynthèse.  Notez que des expériences récentes ont permis de montrer qu'il était possible de faire voler des avions avec ce type de carburant.

 

Et des bioréacteurs à l'algue ont en plus la capacité de dépolluer l'atmosphère. On pourrait imaginer nos ville futur avec des toits couverts de bioréacteurs à algues consommant les polluant, tout en  produisant les carburants pour nos véhicules. Voici en prime deux documentaires vidéo sur cette potentielle révolution énergétique, ces procédés seront près d'ici 5 à 6 ans et risquent de faire mentir nos prophètes de malheurs.

 

Cette vidéo présente l'invention d'un ingénieur français qui a consue un biopétrole à base d'algue.

 

 


Shamash : production de biocarburants lipidiques par biotech, sous l'office de l'inria le documentaire est très instructif


Il serait bon je crois que les hommes politiques commencent à s'intéresser aux innovations techniques plutôt que de sombrer dans le pessimisme absolue donnant comme seule réponse, à la crise de l'environnement, la création de nouveaux impôts.


Le site du projet Shamash:link


Enfin un article d'usine nouvelle qui explique pourquoi les micro-algues gagnent la course des biocarburants de seconde génération:link

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yann - dans écologie
commenter cet article

commentaires

yann 01/07/2010 21:32



@Hoodo


Vous caricaturez, avoir une énergie 100% renouvelable ne signifie pas que nous continuerons à utiliser les voitures de façon aussi déraisonnable. D'ailleurs une grande part du pétrole n'est pas
utilisé comme carburant on s'en sert dans plein d'autres domaines comme les matériaux plastics, les engrais les pesticides les médicaments et j'en passe le pétrole entre la composition de plus de
300000 bien de consommations différents . Donc voir un matériaux de substitution complètement renouvelable est  plus que souhaitable.



hoodoo 30/06/2010 18:32



la solution serait plutot de remettre en cause notre mode de déplacement individuel plutot que de penser à une autre énergie plus "propre".


Les matériaux utilisés par les voitures et les couts énergétiques engendrés pour les produire sont tels, qu'il est impensable (et impossible) d'imaginer chaque être humain avec sa voiture.


Après si le débat vise une population qui exclue les pauvres , les indigènes et surtout notre environnement et bien oui pourquoi pas, allons y gaiement.


 



olaf 17/04/2010 00:12



Ca ne produit pas d'énergie mais ça permet de mieux la gérer et de stimuler les énergies renouvelables sur le plan économique, ce qui n'est pas négligeable en termes de rendement global.



yann 16/04/2010 22:51



@Olaf


JE crois que j'en avais déjà entendu parler je ne sais plus où. Cependant il s'agit là d'une technique visant à l'accumulation énergétique et non à sa production puisque l'hydrogène n'existe pas
librement à l'état naturelle sur terre. Alors à moins de tirer un pipeline vers Jupiter   çà ne résoudra pas le
problème de production énergétique, même si évidement cela faciliterait certainement la gestion des réseaux électriques.



olaf 16/04/2010 20:03



Y a ça aussi :


http://www.usinenouvelle.com/article/stockage-d-hydrogene-mcphy-energy-livre-son-premier-reservoir-d-1-kg.N129705?xtor=EPR-169