Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 23:29

 

  Une question qui peut sembler curieuse à première vue, ce qui me connaissent et qui m'ont côtoyé sur le blog Horizons savent que j'apprécie beaucoup Todd. Alors pourquoi ce titre? Je voulais écrire un texte sur la démographie et l'effondrement de la natalité mondiale, avant d'entamer la deuxième partie concernant la productivité et puis j'ai lu cet article sur lemonde.fr link 

 

  Il s'agit d'un interview récent de Todd sur le débat concernant l'identité nationale, et je dois avouer avoir été choqué par son argumentation, qui a mon sens, est très légère et fortement contestable sous plusieurs aspects.

 

    1- Todd, comme a son habitude, fait référence au nombre de mariages mixtes pour décrire une réalité qu'il considère comme positive pour l'assimilation des populations immigrés. Je le cite de l'article du monde:  « Les populations d'origine musulmane de France sont globalement les plus laïcisées et les plus intégrées d'Europe, grâce à un taux élevé de mariages mixtes. Pour moi, le signe de cet apaisement est précisément l'effondrement du Front national. ». Il n'est guère contestable que les mariages mixtes sont un mécanisme plutôt favorable à l'idée d'assimilation. Cependant ce que ne dit pas Todd c'est que les mariages mixtes connaissent une forte baisse j'en veux pour preuve ce graphique que j'ai réalisé à partir des données de l'INEDlink:

 

Couper.jpg

 

 

 

      Il montre une nette diminution du nombre brute des mariages mixtes depuis 2003. Je tiens à faire remarquer que cette évolution est différente des mariages de couple franco-français qui eux stagnent aux alentours des 220000 par an depuis 2003. Il y a plus grave puisque en réalité on découvre dans un document en PDF, sur le site de l'INED,link,  qu'en réalité seul un tiers des mariages mixtes concernent un français né en France de deux parents français. Et même en y ajoutant des français, eux mêmes, issus de couples mixtes, on arrive à seulement 36,8% des mariages officiellement mixtes. Cela signifie qu'en 2008 il n'y a eu que 12103 mariages véritablement mixtes,du moins au sens où l'entend la majorité de la population française, sur 32889. Les 20786 autres mariages étant en fait  des mariages entre étrangers naturalisés et des étrangers venants souvent des pays d'origines de ces mêmes français naturalisés. Voilà qui donne un mauvais coup à la thèse de Todd sur une évolution positive des mariages mixtes. C'est en tous cas légèrement malhonnête de faire passer tous ces mariages comme mixtes. Si l'on se réfère à Todd lui même dans « Après l'empire » sur l'évolution des mariages mixtes entre les américains blancs et les latinos. Il déclara alors, que, la baisse du nombre des mariages mixtes est un indicateur de séparation ethnique et que l'Amérique reprenait petit à petit sa segmentation en trois parties les blancs, les noirs et  les latinos dans le rôle des indiens. Alors pourquoi n'arrive-t-il pas à la même conclusion avec une évolution similaire  en France?

ined.jpg

 

 

  Notez que dans le document de l'INED il n'est pas indiqué l'évolution dans le temps de ces pourcentages, c'est dommage.

 

    2- Ce n'est pas la première fois que Todd fait plus de l'idéologie que de la science. En 2005 lors des émeutes, il m'avait déjà désagréablement surpris en comparant les émeutiers d'origines étrangères, dans une large mesure,aux jeunes de 68 et à lui même. Il ne faut pas aller souvent en banlieue pour tenir un tel discours, le racisme et la violence n'ont que rarement de lien avec une quelconque politisation. Bien au contraire, la politique, ces émeutiers s'en foutent. On est plus proche de la violence de groupe type mimétique de René Girard que des violences à revendications syndicales.

 

    3- Et lorsqu'il dit « Depuis, les tensions se sont apaisées. Tous les sondages d'opinion le montrent : les thématiques de l'immigration, de l'islam sont en chute libre et sont passées largement derrière les inquiétudes économiques. ». On ne peut que rester septique. Les récents évènements en Suisse et le soutien majoritaire de la population française à l'interdiction des minarets contre ses propres élites. L'énervement face à la burqa, j'en ai d'ailleurs croisé trois ce matin en faisant quelques courses dans un supermarché. Je me questionnes donc sur les seulement 367 recensées en France. On peut multiplier les exemples, les succès des vidéos sur les rues de nos villes envahies par des musulmans prosélytes priants sur la place publique, ce qui, je crois, est largement contraire aux principes de laïcité . On peut parler des piscines à horaires musulmano-compatible, au communautarisme gastronomique dans les cantines scolaires etc... On ne peut pas affirmer comme le fait Todd que, ça y est, il n'y a plus de problème d'intégration parce qu'un sondage, sortie dont ne sais où, le dit. C'est un peu léger non?

 

  Alors que peut on déduire de la position de Todd? Sur le monde réel pas grand chose, malheureusement, puisque Todd a décidé de ne pas en parler. Par contre ce texte du Monde nous en apprend beaucoup sur Todd. Ce dernier vient du marxisme, on pourrait alors en déduire qu'il est scotché à la vision marxiste de la société, vision qui consiste à ne voir dans l'évolution de l'histoire qu'une succession de lutte des classes. Il y aura un peu de vrai dans cela, puisque Todd ramène effectivement les problèmes de rapport entre la France et ses immigrés à des problèmes uniquement sociaux. Sauf que Todd c'est aussi un homme capable de démolir le libre-échange chose qui serait impossible pour un marxiste pure souche.

 

        Todd est d'ailleurs capable de véritablement critiquer les sociétés étrangères grâce à des analyses très éloignées de l'économie. Les structures familiales, l'anthropologie, ou l'histoire sont massivement utilisées par Todd pour montrer les erreurs américaines, allemandes ou japonaises. Il montre très bien que l'évolution des rapports raciaux aux USA n'a pas grand chose avoir avec l'économie, mais provient du substrat familial de ce pays. Pourtant il semble devenir aveugle dès qu'il s'agit de la France. De la même manière qu'il n'a pas vue Sarkozy monter au pouvoir, il ne voit pas les immigrés (ou une partie des immigrés) échouer dans leur intégration. Au contraire d'une Malika Sorel link qui met les mains dans le cambouis, il préfère manipuler les chiffres, ou les ignorer, pour mieux vivre sa France assimilatrice et républicaine.On dirait qu'une forme de chauvinisme l'empêche de porter un regard neutre. Moi qui vit en banlieue je suis outré par ces propos angéliques et peu en accord avec les faits. Et ce n'est pas en faisant la politique de l'autruche que les choses s'amélioreront, bien au contraire. C'est ce genre de propos qui empêche de voir en face la réalité et entraine des blocages dans les esprits.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yann - dans démographie
commenter cet article

commentaires

fanny 28/02/2010 12:40


Le tableau sur la répartition des mariages mixtes selon la nationalité du conjoint et celle de ses parents n'est valable que pour les primo-arrivants, ceux bénéficiant d'un premier titre de séjour
d'au moins un an en france... il n'est donc pas extrapolable à l'ensemble de la population française.
Concernant votre point sur des données rétrospectives, elles n'existent pas je crois. C'est assez récent qu'on demande la nationalité des parents dans des enquêtes (depuis une dizaine d'années je
pense).

Sinon, pour une explication de la chute de marriages mixtes en France depuis 2003:
http://immigration.blogs.liberation.fr/coroller/2009/05/pol%C3%A9mique-sur-le-nombre-de-mariages-mixtes.html


Bertrand 16/01/2010 02:37


Salut Yann,
Franchement, le groupuscule de la "fachosphère" desouchiste, je suis certain que Todd n'en à strictement rien à carer. Il ne s'adresse pas à eux quand il donne une interview au Monde, alors ce
qu'ils pensent de lui, il doit s'en caguer comme de sa première nuit d'amour avec Elisabeth Levy.
ils représentent quoi, ces bozos amateurs de svastikas ?
allez, soyons fous, 1% de l'électorat à tout casser.
La belle affaire...


Bertrand 16/01/2010 00:20


@René
Ce sont les chiffres d'audience du débat Besson/Marine, je ne vois pas en quoi ce sondage est contestable... 10,6% de part d'audience, loin derrière les séries de TF1 et M6, c'est un score ridicule
pour un débat qui avait été annoncé à grand renfort de publicité. ça veut dire quelque chose.

Franchement, je ne vous comprend pas.J'ai l'impression que vous etes intoxiqués par la propagande médiatico-sarkozyenne ambiante et que c'est vous qui ne vivez pas dans la France réelle.
Cet interview est totalement cohérente avec ce que disait déjà Todd dans "Après la démocratie" et dans ses ouvrages précédents. Il ne me semble pas avoir varié ses positions.

Moi, c'est l'article d'E.Levy que je trouve déplorable, à part qu'elle se la joue grande copine de Todd, lui donne du "Mano", le trouve "beau gosse" et sympa mais que la,franchement, il déconne,
c'est vrai quoi, même si elle avoue elle-même n'avoir aucun argument chiffré, aucune stat à opposer à son vieux pote, c'est évident qu'ils ne peuvent pas s'intégrer, ces cr...arabes, y a qu'a
regarder à la télé, on nous le répète tous les jours, c'est pas compliqué.

Cet article est nul et Elisabeth Levy fait pitié.

Je préfère le texte de Bertrand Renouvin sur son blog, auquel j'adhère à 100%.

http://www.bertrand-renouvin.fr/?p=2236


yann 15/01/2010 23:56


@Bertrand et RJ

Oui j'avais lu ce texte de E.L., Je crois que c'était une réaction prévisible. Et que cela démontre les effets négatifs du texte de Todd, enfin à mon avis. Là ou il faudrait convaincre Todd n'a
fait qu'alimenter les clichés le concernant. Et même si Bertrand trouve à juste titre le texte de causeur peu convaincant je peut garantir que dans la fachosphère, la vrai (je ne considère pas le
CGB comme en faisant partie mon cher René), c'est le texte de causeur qui aura les faveurs de la foule. Et Todd passera comme d'habitude pour un guignol car c'est ainsi qu'il est vue dans une bonne


yann 15/01/2010 23:47


@Malakine

D'abord merci pour tes commentaires c'est toujours un plaisir de te lire et de savoir que tu vas bien.C'est de ta faute si j'ai fait un blog je me sentais orphelin et me voilà piégé. Je doit dire
que maintenant que je suis de l'autre coté, celui des blogueur, cela me rend admiratif devant ta ténacité, trois ans d'horizons sur un rythme effréné je ne sais pas comment tu as fais. Je pourrais
en dire autant de Laurent d'ailleurs.

Sinon concernant ton commentaire je pense qu'il est malvenu de comparer la situation Russe et française vis à vis des musulmans. La présence des musulmans russes est le résultat d'un empire qui n'a
pas décolonisé, il me semble que l'élargissement sur les terres musulmanes de l'empire Russe date du règne de la grande Catherine (je ne veux pas dire de bêtise corrige moi si je me trompe). Donc
il est normale que l'islam fasse en quelques sorte partie du paysage. Qui plus est l'évolution démographique des peuple musulman russophone est assez similaire à celle du reste de la Russie il n'y
a donc pas de peur de déséquilibre.

J'assiste sur ce point car la peur du déséquilibre démographique fait probablement partie du problème français, il suffit pour s'en convaincre d'aller chez les monomaniaques de fdsouche pour s'en
convaincre. Je ne suis pas sur que les Russes eussent été si si confiant et tranquilles si les musulmans présents sur leur sol avaient une démographie galopante. Demande au Russe s'ils admettraient
une Russie à 50% musulmanes.

Dans le cas français la présence musulmanes est récente et elle n'a aucune raison historique, après tout les français on mis fin à leur empire contrairement aux Russes. Ils n'ont d'un point de vue
légitime aucune raison d'accepter le changement de leurs mœurs. Certains te diront qu'il s'agit là d'un colonialisme inversé d'autant qu'il n'y a jamais eu de consultation électorale sur
l'immigration. Il faut comprendre aussi que les français se retrouvent devant un fait accompli, un peu comme l'UE finalement. Et qu'ils sont dépossédés de leur destin simplement parce que quelques
individus on fait le choix de l'immigration de masse, souvent pour des raisons bassement matérielles comme la réduction des salaires par exemple.

Tout ceci risque de mal finir mais je ne vois pas les français accepter sans broncher une culture aux moeurs trés différente s'imposant dans leur rue. Ils n'accepteront pas qu'il y est des groupe
ou des communautés avec leur propres lois justement à cause de l'égalitarisme français.

Maintenant j'espère toujours que Todd a raison (même si j'en doutes) à long terme car en cas contraire il faut se préparer à des catastrophes.