Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 18:20

Jérôme Kerviel une condamnation ridicule

 

  Et bien voilà, l'ennemi financier numéro 1  condamné à 5 milliard d'euros d'amende. Un chiffre grotesque qui montre les dérives délirante du système judiciaire français, en effet il fut un temps où ce genre farce faisait rire les français qui regardaient la justice américaine et ses curieuses condamnations, comme ces prisonniers condamnés à 250 ans de prison ou ces individus qui se faisaient payer des sommes colossales pour des dédommagements étranges. Il semble donc que la France soit touché à son tour par des décisions absurdes, d'autant plus que dans cette affaire rien n'a été fait pour voir la responsabilité du système financier dans son ensemble. Atteint de l'individualisme excessif notre pays semble devenue incapable de penser autrement qu'en accusant des personnes de tel ou tel acte. Le résultat de ce procès est donc avant tout une démonstration de l'américanisation avancée de notre pays, puisque maintenant c'est le système judiciaire lui même qui joue les cowboys. Il fut un temps ou de telles condamnations auraient fait rire les juges français.

 

Surprise les USA continuent de détruire des emplois

 

  obama.jpgC'est en usant du terme "surprise"  que boursorama nous donne les chiffres définitifs du chômage US en septembre. Et bien figurez vous que le secteur privé américain a détruit la bagatelle de 39000 emplois en septembre, alors que les économistes mainstreams tablaient sur une création d'emplois de 20000. Je rappels au passage que vue que la population active américaine augmente, pour seulement stabiliser le chômage il faut donc déjà produire des emplois supplémentaires. Le taux de chômage continu donc à gonfler, et ce, alors que depuis plusieurs mois on nous annonce la fin de la crise et le redressement de l'économie américaine. Les effets des plans de relance sont maintenant terminés, ces chiffres le prouve, et il n'y a pas eu de relais dans le système privé. C'est bien le scénario en W incliné qui nous attend, les chiffres du PIB seront bientôt à nouveau négatifs, les USA vont certainement replonger dans la récession et ils entraineront le reste de la planète avec eux. C'est ce qui commence à effrayer les pouvoirs publiques US, on peut d'ailleurs faire une analogie entre la période 82-83 pour la France et ce que vivent les USA aujourd'hui. Avec Obama dans le rôle de Mitterrand, l'Amérique vient de comprendre que son plan de relance ne marche pas, contrairement aux périodes précédentes, le pays est devenu trop tributaire de ses importations. La totalité de la hausse de la demande produite par les injections monétaires est partie accélérer la croissance chinoise, allemande, et japonaise. Les USA ont un choix à faire, un choix similaire à celui des politiques français du début des années 80, continuer le libre-échange et définitivement renoncer au plein emploi et à la croissance économique. Ou alors abandonner la mondialisation et protéger la production US en taxant les importations. Deux courant vont se combattre à Washington, et force est de constater que contrairement à la France des années 80, il semble bien que les USA soient prêt à faire le bon choix.

 

        C'est un moment historique très important, si les USA se protègent de la Chine avec des droits de douanes à 25% comme le réclame Krugman par exemple, alors c'est un pavé dans la mare de la mondialisation. Rien ne sera plus comme avant, et beaucoup d'inhibitions sauteront, non seulement aux USA, mais aussi dans le reste du monde et en Europe.  Ce sera la démonstration par l'absurde de l'inanité des théories sur les bienfaits du libre-échange totale. Mais il n'est pas encore certain que cette optique soit choisie, les USA pourrait aussi renoncer à la croissance et devenir un pays européens comme les autres si je puis dire. C'est à dire se lancer dans des réductions toute azimut des dépenses publique et dans des politiques malthusiennes d'un point de vue économique.  Dans tout les cas la période sera difficile, en cas de retour au protectionnisme les USA ne pourront pas éviter une forte inflation, mais celle-ci sera accompagnée d'une réindustrialisation salutaire à moyen-long terme. Dans le cas où l'Amérique choisirait le déclin et le maintient d'une faible inflation accompagné d'une stagnation de la croissance sur plusieurs décennies, les USA se destinerait à suivre l'UE et produirait là aussi une déflagration mondiale. En effet il faudra tout de même que ce pays finisse par équilibrer sa balance commerciale, soit de façon positive en relançant sa demande intérieure tout en faisant du protectionnisme, soit en contractant sa demande intérieure. Mais dans tout les cas le monde va devoir apprendre à vivre sans un marché américains qui importe tout, dans tout les cas, il s'agit d'un moment historique que nous vivons.

 

Dupont Aignan contre Hadopi

 

  NDA vient de sortir un très bon texte  qui critique la mise en place d'Hadopi. Il fustige une loi qui de toute façon est déjà dépassée par la technique, en effet Hadopi raisonne avec les mécanisme d'échange des pear to pear (P2P) comme le célèbre emule qui est pourtant de plus en plus abandonné au profit d'autre mode de téléchargement ou d'écoute en direct par streaming. Ainsi des sites comme megavidéo ou des serveurs souvent installé à l'étranger qui rendent complètement impossible toute forme de contrôle. On peut citer aussi les nouveaux logiciels de P2P rendant complètement invisible les adresses IP et les donnés échangé grâce à des échanges complètement décentralisé. Sans serveur central impossible de vérifier qui échange quoi à moins d'épier la totalité des échanges tache gargantuesque est fort coûteuse. NDA prône comme à son habitude la licence libre. Mais je rajouterais que contrairement à la croyance les téléchargements n'ont pas forcement comme effet de réduire la consommation de dvd ou de musique. Des études menées dans le domaines des jeux vidéos ont même montré que la consommation était plus forte chez ceux qui téléchargeaient. Et d'ailleurs les jeux les plus téléchargé sont toujours ceux qui sont le plus vendu. Il est par contre certain que les œuvres médiocres ont plus de mal à se vendre, peut-être est-ce là ce qui inquiète les chanteurs français?

 

  Enfin il faut dire que la baisse des ventes de DVD ou de musique est aussi liée à la concurrence des nouveaux médias. La bourse des consommateurs n'étant pas extensive surtout en période de crise, il est normal que les jeux vidéo qui connaissent une croissance énorme, empiètent sur les vieux médias. Avant de s'en prendre aux pirates qui ont toujours existaient, rappelez vous l'époque de la cassette audio,  ils feraient mieux de voir la réalité en face.  Un dvd de film ou un cd de musique cela coûte très cher si l'on compare avec un jeu qui a d'ailleurs souvent nécessité bien plus de travail pour être produit.  Les jeunes font vite le compte. Est-ce que j'achète cet album neuf à 20€ qui j'écouterais pendant une heure et demi, ou est-ce que j'achète un jeu avec lequel je jouerais 20h, et avec lequel je peux en plus jouer avec mes potes. Le calcul est vite fait  le jeu a meilleurs rapport qualité prix.

 

Les rendements décroissants dans l'armement

 

  Un excellent texte est paru sur rianovosti qui traite de l'explosion des coûts dans le domaine de l'armement. S'il y a bien un secteur où la stagnation technique est palpable c'est bien celui-ci, les appareils coûtent de plus en plus cher à produire et les gains perçus par ces hausses sont loin d'être proportionnelles à cette augmentations des prix. Il en résulte que les armées moderne disposent de moins en moins de matériels en volume, sans que les gains liés à leur perfectionnement ne compensent cette perte de volume. Le résultat nous le voyons en Afghanistan par exemple, des troupes très sophistiquées mais trop peu nombreuses pour réellement contrôler le terrain et la technique ne compense pas. Elle aggrave même parfois la situation comme ces drones qui tuent leurs propres troupes, ou bombardent des civils au Pakistan voisin. Cette situation est caractéristique du phénomène de rendement décroissant situation que l'on retrouve dans le domaine médicale par exemple où là aussi les prix explose sans que l'on soit véritablement mieux soigné. Est-ce que cette situation est liée à la technique elle même, ou à l'organisation bureaucratique qui nuit à la réelle créativité et fini par étouffer le progrés. Difficile à dire cependant les Russes qui connaissent aussi ce phénomène ont décider de relancer la production d'engins soit-disant dépassé comme des bombardier de type année 50. Ils pensent à juste titre que les systèmes militaires doivent trouver un équilibre optimal entre la sophistication des matériels militaire et le volume nécessaire pour une action efficace. Jusqu'à présent le dogme du progrés permanent nous aveuglait

 

 

Cette fois c'est sûr on a trouvé une autre terre!

 

  gliese_581_g_Lynette_Cook_.jpgJ'avais parlé à la fin de l'été des découvertes incroyables que les astronomes étaient en train de faire dans le domaine des exoplanètes. Et bien toujours dans l'incroyable système de Gliese 581 on a découvert deux nouvelles planètes en plus des deux planète considérées comme des super-terres. Et elles ont le bon goût d'être situées pile au milieu de la zone tempéré de leur soleil. Retenez ce nom Gliese 581g ,elle fait entre 1.2 et 1.4 fois la taille de la terre, pour une masse de 3 à 4 fois celle de notre planète et elle est très probablement habitable!!!!!!!!!!

 

  Cependant elle ne tourne pas, ce qui signifie que seule sa bande étroite qui sépare la face éclairé de celle qui est dans l'obscurité en permanence peut abriter la vie telle que nous la connaissons.  C'est tout de même une excellente nouvelle, d'autant que ce système n'est vraiment pas loin à l'échelle cosmique seulement 20,5 années lumières. Trouver aussi prés des candidates à l'éclosion de la vie signifie que ce genre de planète est relativement courante dans notre galaxie. Ce qui ouvre des perspectives tout à fait fascinantes pour l'avenir. Nous ne sommes probablement pas seul dans l'univers, et il se pourrait même que des vies intelligentes existent plus prés que nous ne pouvions le supposer jusqu'à présent.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yann - dans En bref
commenter cet article

commentaires

yann 08/10/2010 22:23



@La Gaule


Il me semble que la technique est malade du commerce et de l'économisme, tout comme le reste de la société occidentale. Les grandes découvertes scientifiques n'ont jamais été le fait d'individus
intéressés, au sens économique du terme. Les grandes découvertes furent le fruit d'une culture de la connaissance et de la curiosité que l'esprit mercantile moderne est en train de tuer en
occident. Je me souviendrais toujours de cette étude d'Okapi qui dans les années 2000, il me semble, avait sortie un comparatif entre les rêves de carrière  des jeunes à trente ans
d'intervalles. Et bien alors que les jeunes des années 70 rêvaient d'être médecin, pompier, astronaute ou scientifique, ceux des années 2000 cherchaient surtout à gagner de l'argent, avocat, star
de cinéma ou footballeur. Je crois que le vrai problème de la science est là. Au-delà de la limite de la technique en elle même, je crois que nous ne produisons plus d'esprit aussi brillants et
curieux qu'autrefois.


 


Maintenant seul les vrais ruptures scientifiques entrainent des rendements croissants. Ce fut le cas de la machine à vapeur, du moteur électrique, du moteur a explosion de la pénicilline etc...
Rien ne nous dit que nous ne connaitrons pas un jour une nouvelle expansion avec les nanotechnologies ou des découvertes importantes dans le domaine de l'énergie. Cependant il est clair que
l'absence de progrés en matière technique entraine un questionnement sur l'intérêt de l'accroissement de l'investissement. Dans le cadre d'un ralentissement et de l'apparition de rendements
décroissants, l'augmentation de l'investissement dans la  technique entraine une hausse des couts. Ce qui fait qu'à un moment donner il faut se poser la question de la limite de la
croissance technique, il faut alors choisir entre quantité et qualité. Si doubler l'investissement ne fait qu'augmenter de 1% l'efficacité alors il vaut mieux garder l'argent pour acheter des
machines 1% moins efficace mais  en plus grand nombre.


 


Mais dans nos sociétés élitistes et fortement inégalitaire le choix est toujours de prendre le meilleur de la technique même si les gains sont ridicules et que l'on se retrouve sans argent pour
les besoins du reste de la population. Le pays le plus emblématique en la matière ce sont les USA. Une médecine, la meilleur du monde pour les riches et un niveau de soin inférieur à beaucoup de
pays du tiers-monde (voir Cuba) pour le reste de la population.


Sinon pour le vol vers Gliese 581g le voyage risque d'être un peu long avec les moyens pitoyables actuels. Mais si vous avec quelques siècles devant vous pourquoi pas.


 


@Malakine


Pas la terre promise cela dépend, un ours polaire ne serait pas dépaysé . Les Ummites?!?! A titre personnel je préfère
les Vulcains et leur logique:





Sinon soyons sérieux si des extraterrestres vivaient à si peu de distance 20 années lumières par exemple, et qu'ils soient d'une civilisation avancée nous serions inondés d'onde radio ou autre.
Les planètes habitables relativement proche ne doivent pas avoir de civilisations avancées sur leur sol, sinon nous serions déjà au courant. Le programme Seti n'a rien donné pour l'instant.



Malakine 07/10/2010 16:12



J'avais partagé l'info aussi sur Facebook sur l'exo-planète. J'ai vu aussi que les années ne durait qu'un mois et que la température entre -31 et -12. C'est pas encore la terre promise ! :-)


 


Tu dis que nous ne sommes probablement pas les seuls dans l'univers. Mais tu n'as jamais entendu parler des Ummites ? Renseigne toi ! Non seulement nous ne sont pas les seuls, mais ils sont déjà
venu nous rendre visite.



olaf 07/10/2010 13:01



Ici, en DE, 2 de mes collègues se sont fait choper pour téléchargement de musique sur bit torrent. 500 euros pour l'un et 1000 euros pour l'autre. Aucun avertissement préalable, une lettre
seulement mentionnant l'amende, la batte de base ball. Le tarif c'est environ 200 euros par morceau téléchargé.


 



loran 07/10/2010 10:00



Bonjour,


concernant hadopi et le peer to peer, le masque est en train de tomber, avec les essais actuellement en cours de DPI (menés par la France au niveau Européen, CF les article de pc inpact sur le
sujet -désolé je n'ai plus les liens-). Hadopi est à la fois une ligne MAginot promue par l'industrie du disque ET un cheval de Troie pour mieux controller l'usage que la population fait
d'Internet.


 



La Gaule 07/10/2010 03:09



(Merci pour votre réponse d’hier)


Jacques Ellul pensait que la croissance exponentielle de coûts amènerait le développement technique à buter sur un plafond de verre indépassable.
Ces coûts étaient liés pour lui à une sorte de d’effet boule de neige, la technique appelant sans cesse la technique et d’énormes investissements en matière de recherche pour maintenir la cadence
sans autre finalité que celle-ci, et finissant par asservir à elle-même toutes les fonctionnalités des sociétés modernes. Jugement abrupt, mais en relisant récemment « le bluff
technologique » (1988) j’ai trouvé que sa pensée ne fermait pas vraiment la porte à une conception moins prométhéenne et plus utilitaire de la technique.


Concernant le rôle de la lourdeur bureaucratique, il est au moins un domaine où elle se conjugue avec l’inflation technicienne pour tirer les
coûts vers le haut, c’est celui de la santé publique. On sait que cinquante pour cent au moins du budget de celle-ci est absorbé par les hôpitaux, et d’autre part que l’essentiel des dépenses de
santé d’un individu intervient à la fin de sa vie, sans autre finalité bien souvent que mobiliser l’infrastructure technologique hospitalière pour la formation des futurs médecins dans les CHU
(lire « la France malade de ses médecins » enquête de Jean Peneff, aux Empêcheurs de penser en rond). Intention louable, mais qui laisse de côté les volontés du malade en fin de vie. On
connaît aussi les relations incestueuses (et fructueuses) qui existent entre l’argent public et la logique purement commerciale que suivent les laboratoires pharmaceutiques.


Les maisons médicales ne sont pas forcément la panacée, mais je ne vois pas d’autre solution pour alléger l’hypertrophie (et l’asphyxie) qui
menacent les hôpitaux dans le pays. J’en suis venu aussi à la conclusion que la « grande idée » était définitivement moribonde, et qu’il fallait maintenant  que les salariés puissent verser une large fraction de leurs cotisations sociales à des mutuelles de leurs choix, lesquelles prendraient en charge les soins en
fonction des besoins spécifiques de leurs adhérents. Il n’est pas normal que la majorité des travailleurs à faibles revenus financent les lubies commerciales des laboratoires pharmaceutiques, là
où ils auraient avant tout besoin de dents et de lunettes à des prix décents. Je rappelle aussi qu’il existe dans le domaine générique à peu près trois cents médicaments capables de lutter
efficacement contre la totalité des maladies connues. Peut-être cela forcerait-il aussi les pouvoirs publics à être enfin plus rigoureux sur la gestion de certains secteurs de l’assurance maladie
comme la CMU (en finir avec les légions de dames qui accouchent plusieurs fois dans l’année, ou les cartes vitale qui assurent la protection de plusieurs dizaines d’enfants –jusqu’à cent deux
ai-je lu récemment !).


Sinon, pour l’autre planète, si vous me trouvez un charter pas trop cher, je suis du voyage ! A mon âge, je n’ai plus rien à perdre.