Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 19:37

Un film français pédagogique sur la dette

 

Je viens de voir la première partie d'un documentaire sur la création monétaire chez postjorion, un film avec A.J Holbecq en star. C'est une très bonne idée de s'exprimer sous cette forme elle rend plus accessible des idées largement ignoré du public. Il faudrait vraiment que les protectionnistes aient leur propre film pédagogique pour expliquer leur point de vue sur les effets catastrophiques du libre-échange généralisé. Parce que malheureusement internet et les blogs ont leur limites en matière de communication et l'on prêche souvent en terrain conquis ce qui n'a pas grand intérêt. Pour élargir les audiences il faut malheureusement se plier à certaines contrainte de communication sans pour autant perdre de la substance.

 

 

 

L'APEC continue la libéralisation totale

 

Alors que l'Europe se débat dans ses problèmes bancaires et que l'euro devient un mort en sursis, la Chine continue à assoir sa domination en Asie. Lors de la dernière réunions de l'Apec les dirigeants réunit ont affirmé vouloir créer une zone de libre-échange totale entre le Japon, la Chine et les USA. Il est évident qu'un seul état bénéficiera d'une telle politique mais le dogmatisme libre-échangiste semble toujours faire son effet à Tokyo et à Washington. Barack Obama n'est pas à une contradiction près puisque lui même critique les excédents chinois tout en souhaitant une zone de libre-échange totale.  Obama est toujours prisonnier des médias et de certains lobbys, car on ne voit pas en quoi une zone de libre-échange totale avec l'Asie pourrait réduire les déficits commerciaux US. Cette contradiction vient probablement de la double contrainte qui s'astreint aux dirigeants américains,à savoir  continuer à faire semblant d'agir dans l'intérêt du peuple américain tout en agissant en fait pour les intérêts des multinationales qui financent leur campagnes électorales.   L'annonce de la libéralisation totale notamment sur les produits agricoles a en revanche entrainé une virulente protestation des agriculteurs japonais. L'agriculture japonaise est en effet totalement auto-suffisante, le riz est subventionner et bénéficie d'une protection qui garantie l'autonomie du Japon. Une libéralisation dans ce secteur produirait, d'après les syndicats nippon, plus de 3,4 millions de pertes d'emplois directes et indirectes, une véritable hémorragie dans une économie déjà largement déprimée. On pourrait également souligner le danger qu'il y aurait pour un état insulaire comme le Japon de devenir totalement dépendant de ses importations de nourriture, surtout en faveur de son voisin géant,hypernationaliste et revanchard. A force de ne faire de la politique qu'en fonction de calculs comptables on perd de vue l'essentiel, les rapports géopolitiques et les rapports de force. Le Japon et les USA tout aussi empoisonné l'un que l'autre à l'idéologie libérale de l'économisme, où tout est économique, sont des enfants face à une Chine qui a de tout autres visées.  Le réveil risque d'être brutal le jour ou le Japon sera juste un extension de la puissance chinoise.

 

Marine Lepen et la dette publique

 

  Nous avions déjà vue les propos de Marine Lepen sur la dette publique dans une émission, sur RMC il me semble, la voila expliquant son point de vue sur le sujet. Je trouve qu'elle reste très vague sur certains aspects, mon collègue Laurent Pinsolle m'a fait remarquer que les propositions du FN restaient  tout de même très libérale sur leur site. Cependant même un libérale peu s'étonner du mécanisme monétaire actuelle donc cela n'enlève rien à la justesse des propos de Marine Lepen ici. Alors est-ce que la dette publique et sa monétisation deviendra le sujet important des prochaines élection? On peut le souhaiter on aurait enfin un débat sérieux sur la table, avec bien sûr la question de l'euro qui reviendra immédiatement après celle-là puisqu'il semblerait difficile de faire accepter une monétisation des dettes à l'échelle de l'eurozone. Marine Lepen ne sera d'ailleurs pas la seule à en parler NDA et Melenchon le feront aussi. Et même si à mes yeux le plus cohérent et le plus construit reste NDA, le fait que des candidats plus lourd électoralement portent ces questions dans le débat publique reste une très bonne chose. Car cela pourrait pousser les grosses écuries à répondre à l'attaque et éviter ainsi que la future présidentielle ne tourne autour de questions sans intérêts. 

 

 

 

 

La droite inrock est née

 

Ce terme nous le devons à l'excellent David Desgouilles qui nous a écris un texte court, mais très inspiré sur les dernières élucubrations de riches expatriés, le footballeur Anelka et un rappeur affublé du jolie sobriquet de Booba, oui comme le dessin animé  homonyme du petit ourson, avec en générique la célèbre chanson de Chantal Goya, toute mon enfance.  On y apprend qu'ils sont de parfaits représentant de l'homme nouveau sculpté par la forge néolibérale crachant sur le pays qui les a nourri et qu'ils détestent plus que tout. Ils sont également le symbole de l'échec de l'intégration, la preuve que l'amour de la patrie ne s'achète pas et qu'il ne suffira pas de distribuer des milliards dans les banlieues pour résoudre les problèmes d'intégration contrairement à ce que pense la gauche bobo. Le fait est que des gens qui ont réussi qui ont tout l'argent du monde, rejettent quand même l'identité française, ils l'a vomissent même. Quand on ajoute çà aux discours de l'ex-ministre Azouz Begag pourtant membre du groupe pseudo-gaulliste de Villepin, on se dit qu'il y a quelque chose qui cloche chez les minorités immigrés et que cela ne vient pas seulement du soit disant racisme français.  Ce dernier avait en effet déclarer en arabe je cite:"le meilleur moyen de servir les intérêts de l’Algérie est de former et soutenir une nouvelle génération d’hommes politiques issus de l’immigration algérienne en France, afin de les propulser à l’Assemblée nationale où ils pourront voter des lois favorables à l’Algérie !". Voilà de quoi convaincre les plus récalcitrants que le FN a raison de se méfier des immigrés algériens non?  On peut vraiment se demander qui nourrit le racisme en France. Sinon tout ces personnages devraient méditer les profondes paroles de la chanson de Chantal Goya :

 

Bouba, Bouba
Mon petit ourson
Tu roules et tu glisses
Sur la blanche blanche neige

Bouba, Bouba
Fais bien attention
De ne pas t'éloigner
Du chemin de ta maison

Partager cet article

Repost 0
Published by Yann - dans En bref
commenter cet article

commentaires

olaf 03/12/2010 20:22



Bouba, ça ne serait pas Bouba Olga ?