Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 07:47

J'avais déjà parlé de ce monsieur en diffusant une de ses conférences sur l'histoire de la France. Il est président d'un petit parti appelé UPR et dont l'objectif affiché est de sortir tout simplement de l'UE, je suis totalement en phase avec ses analyse et il vient de donner une nouvelle conférence où il explique plus globalement la position de son parti. Je trouve Asselineau nettement plus convaincant que Nicolas Dupont Aignan surtout sur l'Europe bien que je comprenne le positionnement de NDA sur cette question tant il semble impossible en France d'émettre publiquement la nécessité de sortir de l'UE, même le FN ne se permet pas de le proposer. Il est possible pourtant que cette opinion soit bien plus rependue qu'on ne l'imagine malgré la pression médiatique. Je vais donc vous proposer les dernières vidéo de ce monsieur en faisant quelques remarques au passage. On notera au passage que Asselineau aborde réellement tout les problèmes essentiels de fond avec une grande rigueur intellectuelle.

 

Introduction

 

 
Pourquoi la crise?
 
Ici Asselineau aborde la question du dollars et son rôle majeur dans le développement de la crise économique. L'étalon dollars est en effet le cœur du problème même si beaucoup de gens n'en ont pas conscience.  On reconnait ici l'analyse gaulliste puisque De Gaulle avait largement critiqué la position du dollars dans sa célèbre conférence dont on peut voir dans ce lien la véracité toujours d'actualité.
 
 
Pourquoi la mondialisation?
 
Ici il dénonce le fait que ce sont bien les occidentaux qui sont responsable de la situation, alors que l'on assiste au USA notamment à la monté d'une véritable  chinophobie mettant la Chine comme responsable alors qu'elle n'a fait que jouer le jeux que les européens et les américains lui ont imposé. Il montre également que la crise économique est structurelle, qu'il n'y aura pas de sortie tant qu'il n'y aura pas d'action sur le fond du problème à savoir la désindustrialisation. 
 
 
Le problème du dollars
 
Les USA une nation vampire aspirant 80% de l'épargne mondiale voilà qui remet les pendules à l'heure. Asselineau souligne au passage d'ailleurs que la Chine est entrain de devenir une superpuissance sur tout les plans. Les chinois sont entrain de s'extraire de la domination américaine en  s'orientant vers leur propre marché intérieur. 
 
 
 L'Europe et la crise
 
L'euro est non viable nous le savons mais il semble que les institutions européennes viennent de s'en apercevoir c'est ce que Asselineau nous raconte dans cette partie.
 
 
La situation française
 
Le dette publique seul moteur de la croissance économique, on ne peut que donner raison à Asselineau là encore, avec la disparition progressive des emplois industriel le seul moteur de la consommation est l'endettement publique et privée. Il faut voir également l'explosion de celle-ci nous sommes passés de  65% de dette publique à plus de 80% alors même que c'est la droite si prompte à dénoncer la boulimie d'endettement de la gauche qui en est responsable. Et ce n'est pas une première puisque c'est le père spirituel de Nicolas Sarkozy, Balladur, qui était déjà responsable de la plus forte augmentation de la dette publique française pendant les années 93-95. C'était d'ailleurs déjà à cause de la monnaie unique puisque à l'époque c'était pour rester dans le SME (système monétaire européen) que la France à sacrifier une part importante de son industrie grâce à  la fameuse politique du franc fort. 
Sarkozy n'a fait que suivre le même chemin, en évitant de s'attaquer au cœur du problème, libre-échange, monnaie unique, il n'a fait que gonfler l'endettement français.  
 
 
Asselineau critique ici l'américanisation du système politique français au travers la bipolarisation et le système de financement publique des partis politiques. Il s'attaque également au élections en présentant le système comme non-démocratique. Je crois qu'ici il va un peu loin, si la démocratie est malade ce n'est pas uniquement à cause du système politique mis en place. Les français sont tout de même responsable du déclin démocratique, Asselineau a un peu tendance à les déresponsabiliser. Dire de plus que tout les partis existant sont dans un moule c'est faux on se souvient de l'élection de 2002 où Chevènement s'était présenté, il y avait là une vrai alternative politique ce sont les français qui n'en ont pas pris conscience. Le cœur du problème est donc ailleurs que dans la classe politique, il est plutot à chercher dans le fonctionnement des médias comme je l'ai déjà écris dans un autre texte. 
 
 
Dans les vidéo suivantes Asselineau parle de son parti et de ses objectifs. Je n'ai pas mis toutes les vidéos, allez sur le site de l'UPR si vous voulez les voir. Je me suis contenté de mettre celles qui me semble les plus intéressantes. 
 
La différence entre l'UPR et les autres partis
 
 
Au delà du clivage droite-gauche

 

 
Le vrai problème de la France
Ici Asselineau s'attaque à Dupont Aignan sans le nommer, il met le doigt là où ça fait mal à savoir l'impossibilité en
pratique de mettre en œuvre son programme à cause de la dépossession du pouvoir politique des français par la construction européenne. Il est claire que sans sortie de l'UE on voit mal comment mettre en pratique les proposition de NDA dont on a déjà parlé.  
 
 

 

La stratégie Allemande

 

Asselineau revient sur la stratégie de l'Allemagne complètement aligné sur la puissance américaine.

 

 
En conclusion une dernière vidéo sur la grandeur de la France. Il y a ici une vision à l'opposé de celle d'un Zemmour ce dernier décrivant l'histoire de la France comme celle d'un empire avorté. Pas du tout nous dis Asselineau la France est une nation construite contre les empires.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yann - dans politique
commenter cet article

commentaires

yann 21/04/2010 18:55



@Xavier


Nos ancêtre sont vraiment les gaulois on se battra entre nous jusqu'à la victoire de Jules César . Je tiens à
rappeler de des avis il y en a autant que de français on pourrait tous créer notre propre parti correspondant à 100% à nos idées ce serait tout de même un  beau bordel national. A mon sens
il faut taller vers ceux qui sont le plus proche de nos idées et il est effectivement ridicule de se disputer quand les idées sont aussi proche que celle de NDA ou d'Asselineau, à moins qu'il y
est une affaire personnel là dessous, je n'en sais rien. Déjà que nos idées ne pèses pas grand chose dans le paysage politique ce n'est pas en divisant encore plus l'électorat qu'on s'en sortira.



xavier 21/04/2010 18:40



Asselineau est assez convaincant.


Bien que moins radical, NDA est le seul homme politique relativement proche de ses positions et doté d’une certaine notoriété. S’attaquer à
NDA me paraît contre productif. L’objectif d’Asselineau est il de faire avancer ses idées ou de se faire une place en marchant sur les politiquement proches. Un coup d’œil sur le site de l’UPR a
fortement refroidi  l’intérêt né de l’écoute de différentes conférences d’Asselineau. L’agressivité du modérateur du site (son pseudo étant
« contact UPR », je le suppose modérateur) envers NDA, Chevènement ou De Villepin laisse pantois quant à ses ennemis prioritaires.


L’UPR n’est pas convaincant



Tythan 21/04/2010 10:08



Il ne s'agit en rien d'un combat de coq, ce n'est pas du tout comme cela que je vois les choses. Il s'agit d'une discussion entre d'un côté un individu (qui je l'avoue commence à me les briser)
qui calomnie sans aucune preuve, et un autre qui a jusqu'ici démonté tous les "arguments" venant au renfort des calomnies du premier.


Le seul problème, c'est que le premier, alors qu'il n'a aucune preuve, continue de balancer des horreurs sur la tête d'un des rares hommes politiques totalement irréprochable. Et
effectivement, c'est le genre d'attitude totalement irresponsable qui pourit le débat.



erick 21/04/2010 04:24



Comme deux coqs nous continuerons à nous invectiver (enfin vous un peu plus que moi). Afin de ne pas gâcher le splendide travail de Yann (sincèrement), je vous propose de poursuivre notre
algarade, si le coeur vous en dit, par mail interposé.


 


 


 



Tythan 21/04/2010 00:58



Je connais le modérateur sur le site de NDA... Il a bien sûr eu raison de modérer votre honteuse calomnie. Mettez le vous une fois pour toutes dans la tête: NDA n'est pas membre de la faf.


Il est d'ailleurs totalement ridicule de soupçonner NDA d'être manipulé par les Américains alors que c'est au contraire un des parlementaires qui se bat justement le plus contre les intérêts
américains (Irak, Afgahnistan, Otan, protectionnisme, combat contre l'obamania...)


Le plus drôle, c'est que vous vous reportez à la procédure de sélection de la FAF... Sauf que justement, personne ne la connaît! Il est évident que la FAF va expliquer à tous que tous ces invités
ont été sélectionnés durement... Or, Nicolas Dupont-Aignan a bien été invité, et n'a donc pas eu à faire ce travail de sélection.


Votre réaction est complètement disproportionnée: que reprochez vous au juste à NDA? D'être aller discuter avec les américains? Ainsi, il serait interdit de discuter avec eux? Ce n'est pas
sérieux!