Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 20:33

  On va changer un peu de sujet en ce chaud été, et aborder un peu des thèmes nettement moins matérialistes. Ce premier texte concerne l'espace, et les exoplanètes. Car figurez vous que depuis 1990 ont a découvert la bagatelle de 464 exoplanètes, c'est à dire des planètes situées en dehors de notre système solaire tournant autour d'autres astres. Jusqu'à cette période on a toujours supposé que des planètes tournaient autour d'autre étoiles, mais il était en pratique impossible de les observer. Les planètes ne faisant que refléter la lumière de l'étoile proche, elles sont naturellement bien moins brillantes. De ce fait les scientifiques ont du mettre au point des techniques de calcul permettant de les voir de façon indirect.

 

  La plupart de ces méthodes nécessitent malheureusement que les planètes en question soit grosse voir même très grosses, il faut compter plusieurs fois la taille de Jupiter qui est pourtant l'astre le plus grand de notre système solaire en dehors du soleil bien sure. Cependant la ténacité des scientifiques est grande et ils sont tout de même arrivés à observer quelques astres de taille plus modeste bien qu'il y est peu à parier qu'un séjour sur place ne soit guère agréable... Des projets existent qui donnerait enfin aux scientifiques les moyens  de voir littéralement ces astres, des super-télescopes qui permettrait au scientifiques d'analyser l'atmosphère et de voir des astre de la taille de la terre. Car bien sure au-delà de l'exploit technique et de l'observation d'astre curieux, c'est bien la vie ailleurs que sur terre que les scientifiques cherchent à observer.  Et pouvoir analyser l'atmosphère d'une planète tellurique extrasolaire a de quoi motiver n'importe qui aillant un peu de sang scientifique dans les veines.

 

Le projet européen Darwin est un de ces fantasmes scientifiques qui nous permettraient ces analyses en espérant que le pessimisme scientifique qui s'est emparer de notre pauvre continent décadent n'en empêche pas sa réalisation. Il est vrai que d'un point de vue comptable tout ceci n'a aucun sens. "Quoi vous voulez regarder des planètes en dehors du système solaire, mais à quoi çà sert, çà rapporte pas d'argent!!". Le même type de réactions imbéciles que l'on a entendu au moment du lancement du LHC, on imagine les réactions des comptables face à toutes les  grandes découvertes. Sans parler des fanatiques de la religion qui n'ont eu de cesse d'empêcher tout progrés au nom de quelques fumeux raisonnements. Il est d'ailleurs certain que la découverte d'une autre terre avec de l'oxygène et de la vie même bactérienne, aurait le grand mérite d'enterrer une fois pour toute les trois grands monothéismes, ou au moins leur anthropocentrisme.

 

Bon en attendant nous pouvons toujours continuer à rêver. Tenez par exemple le système solaire de 55 Cancri situé à 40 années lumières seulement. La porte a coté sur le plan  spatiale, même si cela représente une distance délirante à notre échelle, sachant qu'une année lumière fait  9 460,730473 milliards de km faite le calcul, on est prit de vertige en voyant ça. Pour donner une échelle aux éventuels néophytes notre galaxie la voie lactée fait 100000 années lumières de diamètre, elle possède environ 100 milliards d'étoiles un chiffre qui est quand même ridicule face au déficit commerciale US. Et la galaxie la plus proche de la notre, Andromède, est à pas moins de deux millions d'années lumières.... Donc 40 années lumières c'est vraiment a coté. Et bien ce système solaire possède deux étoiles naine, une blanche et une rouge. Les étoiles naines sont des soleils plutôt faible et petit, généralement des restes de géantes rouge  ou des géantes gazeuses trop petites pour créer un véritable soleil. Elles sont quand même  suffisamment grosses pour un produire  de la fusion. La fusion nucléaire dans ces petites étoiles étant plus lente, leur durée de vie est largement supérieure à celle de notre soleil car elles brulent, en quelque sorte, leur carburant plus lentement qu'une étoile classique. Et bien dans ce curieux système solaire on a déjà trouvé cinq exoplanètes!

 

Systeme_planetaire_55_Cancri.jpg

 

55_Cancri.png

 

Alors évidement on a l'impression que nous en resterons à jamais à observer ces étoiles et ces planètes de loin. Les distances en question étant tellement surhumaine, on est pas dans Startrek après tout mais qui sait? Ce qu'il y a de certains c'est que si nos ancêtres avaient écouter les comptables et les gens un peu trop terre à terre l'humanité en serait encore à casser des cailloux et a optimiser le rendement du taillage de pierres polies.  Alors de temps en temps pensons à être un peu fou ce sera d'ailleurs une nouvelle rubrique que je ferai cet été, quelques articles sur  des idées complètements folles au première abord, le but étant de stimuler les réflexions il en ressortira peut-être de bonnes choses.

 

Pour rêver un peu le très bon générique d'ouverture de la dernière série Startrek "Enterprise" il résume l'esprit de conquête dans les sciences en une minute:

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yann - dans divers
commenter cet article

commentaires

yann 12/07/2010 13:01



@valuebreak


Par nature la recherche ne sait pas où elle va, faire des recherches dans l'espace peut conduire à mieux comprendre des phénomènes terrestre. Le programme Apollo a beaucoup apporter à l'humanité
en matière d'avancé technique les pile à combustible par exemple sont nées de la recherche spatiale. C'est en relevant des défis que nous avons avancé. Après il est clair que l'argent peut-être
mal utilisé la station spatiale internationale par exemple est un énorme gaspillage mais aller sur Mars non. Si l'on met au point de nouveaux modes de propulsion comme le moteur à plasma
VASIMR nous pourrions aller sur Mars en seulement 11 jours. Cela rendrait
l'espace accessible à une éventuelle exploitation, qui sait, exploiter les ressources des astéroïde serait peut-être un moyen de mettre définitivement fin aux pénuries de matières premières sur
terre. Je sais que c'est hypothétique encore aujourd'hui mais si on essai pas çà ne risque pas d'arriver. Traverser les océans à l'époque de Christophe Colomb s'était couteux, risqué et pas très
rentable à court terme et pourtant les Européens l'ont fait, ce que les chinois n'ont pas osez pour des raisons de coût. A long terme ce fut extrêmement bénéfique pour le continent.



valuebreak 12/07/2010 07:32



bj.


pour la première fois depuis bien longtemps, je ne suis pas d'accord avec vous ...


 


dépenser de l'argent pour l'espace est une connerie immense, à des coûts pharaoniques, le type même du mal_investissement ...


à cette aune, les projets pour Mars tiennent du scandale absolu ...


 


cet argent serait bien mieux investi dans la recherche océanographique si on s'en tient à la recherche de type exploration, ou bien dans la climatologie et la recherche de nouvelles énergies ...


 


le seul mérite que je reconnaisse à l'espace, c'est qu'il fait rêver ...


 



Joe Liqueur 11/07/2010 11:08



Vous mettez bien le doigt sur le problème essentiel : "A quoi ça sert, ça rapporte pas d'argent…". J'ai tendance à croire que depuis les années 1970, nous sommes entrés dans une phase
d'affrontement idéologique majeur : d'un côté le malthusianisme nihiliste, qui agrège les néolibéraux (venus là par calcul) et les écologistes (venus là par idéologie), les uns et les autres
étant devenus au minimum des alliés objectifs, de l'autre côté le prométhéisme, qui semble aujourd'hui en position de faiblesse - ce qui de mon point de vue est absolument terrifiant.
Heureusement qu'il reste des gens comme vous pour défendre le progrès. En tout cas j'ai tendance à croire que l'issue de cet affrontement sera le grand enjeu du XXIè siècle.