Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 22:12

      En grande fatigue en ce moment j'ai un peu lâché du lest sur cette fin d'été concernant mon blog j'espère que vous m'en excuserait. L'actualité n'est pas non plus grande pourvoyeuse d'inspiration si ce n'est sur la crise économique que nos imbéciles de dirigeants croient pourtant terminé. La catastrophe qui se profil pour la rentrée aux USA devrait pourtant inquiété les allemands et les français, mais non tant qu'il y a un petit rebond soutenue par rien d'autre que les plans US et Européens ont continue à chanter. Quoiqu'il en soit cette situation économique qui va en se dégradant, nous le savons, et bon nombre d'économistes sont aujourd'hui certain que nous entrons dans la grande dépression, une déflation à la japonaise, mais sans marché d'exportation à l'horizon pour compenser la diminution des marchés intérieurs.  C'est dans un contexte bien morose, en tout cas bien plus morose qu'en ces années 2008-10 qui n'ont finalement fait qu'entamer un changement de régime profond pour nos économie dangereusement désindustrialisées, que ce déroulera la présidentielle de 2012.

 

    La présidentielle est d'ailleurs déjà lancé, on pourrait même dire qu'elle fut lancé au lendemain de la dernière élection vue le comportement de notre actuelle président qui n'a, en fait, jamais arrêté de faire campagne. Il ne pensait qu'à l'élection en se rasant, on peut se demander s'il n'a pas comme unique préoccupation, en faisant semblant de traiter les problèmes du pays, sa propre réélection depuis 2007.  Il n'y a guère matière au doute du reste sur ces prestations et celles de ses ministres dans les affaires de délinquance ou d'immigration. Que l'on soit pour ou contre les attitudes officiels du gouvernement, pour ou contre l'immigration ou pour ou contre une politique plus sécuritaire, on ne peut que constater l'usage que fait ce gouvernement de ces sujets. Il n'y a pas à être très intelligent pour sentir la manipulation, sans pour autant entrer dans les délires gauchistes d'un nouveau Vichy, d'autant plus ridicule que les faibles talents et convictions de nos tartuffes de dirigeants les en rendraient incapables.  Car pour installer une dictature il ne faut pas simplement des discours mais des actes, des relations dans la sociétés capables de faire de vous ou de votre groupe un acteur dominant. Les gens de gauche qui crient à la dictature ne se rendent ils pas comptent que si telle était le cas ils auraient étaient étouffé médiatiquement parlant.

 

    La France ne souffre pas d'un pouvoir central excessif, mais au contraire d'un pouvoir extrêmement faible et c'est finalement bien plus grave. La solidité d'un état est essentielle à la formation d'une dictature, mais également à la formation d'un république démocratique digne de ce nom, ce que nos gauchistes en culotte courte ont tendance à oublier. Qu'un pouvoir central dictatorial soit au pouvoir et vous pouvez toujours penser le renverser pour changer le fonctionnement étatique. Quand la maladie de l'état n'est pas l'abus de pouvoir, mais sa dissolution, il n'y a plus rien à prendre par la révolution, à laquelle certains aspirent après deux packs de bière en lisant Marianne et JFK.  C'est la nature même de la nation que l'individualisme délirant a fini par produire en France et  le résultat c'est Montesquieu qui nous l'avais enseigné dans ses livres de lois. Je l'avais déjà cité mais elle correspond tellement au moment que nous vivons qu'il faut que je la remette encore une fois en avant:

 

Montesquieu (1748) « De l’esprit des lois » (livre premier) :

« Pour l'intelligence des quatre premiers livres de cet ouvrage, il faut observer que ce que j'appelle la vertu dans la république est l'amour de la patrie, c'est-à-dire l'amour de l'égalité. Ce n'est point une vertu morale, ni une vertu chrétienne; c'est la vertu politique; et celle-ci est le ressort qui fait mouvoir le gouvernement républicain,comme l'honneur est le ressort qui fait mouvoir la monarchie. J'ai donc appelé vertu politique l'amour de la patrie et de l'égalité. »

« Lorsque cette vertu cesse, l'ambition entre dans les cœurs qui peuvent la recevoir,et l'avarice entre dans tous. Les désirs changent d'objets: ce qu'on aimait, on ne l'aime plus; on était libre avec les lois, on veut être libre contre elles. Chaque citoyen est comme un esclave échappé de la maison de son maître; ce qui était maxime, on l'appelle rigueur; ce qui était règle, on l'appelle gêne; ce qui y était attention, on l'appelle crainte. C'est la frugalité qui y est l'avarice, et non pas le désir d'avoir. Autrefois le bien des particuliers faisait le trésor public; mais pour lors le trésor public devient le patrimoine des particuliers. La république est une dépouille; et sa force n'est plus que le pouvoir de quelques citoyens et la licence de tous. »

 

    Quelle plus grande description du comportement de nos concitoyens que celle-ci. Et je ne parle pas uniquement de nos dirigeants, l'hypocrisie moderne faisant que l'on rejette souvent sur le pouvoir des défauts que l'on partage pourtant avec lui. L'hypocrisie étant devenue un sport national à droite et à gauche. La gauche parle du méchant racisme des français mais ne mettra jamais sa descendance en contacte avec les morceaux du tiers-monde qu'elle impose pourtant aux plus mal lotis de ses concitoyens. La droite fera appel au patriotisme pour sauver l'industrie mais n'achète que des berlines allemandes et planque son argent  dans des paradis fiscaux.  Cette hypocrisie bon nombre de citoyens la constate, mais la critique de l'hypocrisie devient elle même une nouvelle forme d'hypocrisie et c'est sur ce point que je vais analyser avec vous la stratégie de  nos amis les verts. En effet ils vont essayer de marquer des points pour les prochaines présidentielles en surfant sur une vague propre, vague non pas écologique mais judiciaire .

 

    Europe Ecologie ce parti étrange que certains voient comme une alternative crédible au PS (a titre personnel il me semble qu'ils sont plutôt la caricature de tout ce qu'il y a de plus mauvais au PS) aura du mal à survivre dans un cadre où l'élection présidentielle se focaliserait sur la délinquance et l'immigration. Les bobo-écolos de ce parti savent bien que la question migratoire ou sécuritaire ne serait pas à leur avantage d'un point de vue électoraliste. D'ailleurs les derniers propos de Cohn-Bendit voulant relancer l'immigration en Europe montrent bien le décalage complet entre le monde réel et la vision de ces individus, généralement bien installé hors de toute agression extérieur de leur environnement. Si l'élection se situait sur ces sujets, nul doute qu'Europe écologie prendrait une branlé comme on dit communément. Cependant jusqu'à présent le fait de demeurer électoralement infinitésimal ne gênait pas les verts qui de toute façon n'avaient comme principale préoccupation que d'occuper les classes moyennes aisées en leur donnant un hobby noble et valorisant pour leur égo sur-dimensionné, et leur portefeuille largement plus élevé que la moyenne. Le PS et les communistes étant Has Been, le libéralisme étant déjà pris par la classe encore supérieure, l'écologie est un bon moyen de s'occuper et pour courtiser les nanas.  Pas besoin de long discours et de réflexion, ou de doute, non il faut juste dire qu'on veut sauver la planète et le tour est joué, vous êtes un saint intouchable.  Vous pouvez faire dans l'eugénisme, dans la purification ethnique de votre propre peuple en prônant toujours plus d'immigrés tout en voulant réduire la natalité de vos concitoyens, nul ne verra vos contradiction puisque vous êtes écolo. 

 

  Quoiqu'il en soit, cette situation de parti hobby, n'est plus suffisante, aux dernières élections européennes profitant d'un PS à l'agonie et d'une campagne publicitaire avec un film de propagande hautement polluant ("Home" de Yann Artus Bertrand) Europe Ecologie a  fait un score énorme. Et il semble que ce score ait donné des idées de grandeur à ce qui n'était qu'un club de gens en réalité pas très sérieux qui confondent slogans moraux et politique publique rationnelle, pire que Sarkozy car ce dernier ne crois pas en ses propres discours. Alors pour éviter de voir l'élection présidentielle française centrée sur l'immigration ou la délinquance nos amis les verts ont donc décidé de pousser une juge très médiatique sur le devant de la scène, la stratégie est limpide même si elle va surement échouer. Ainsi la juge Eva Joly va-t-elle servir de nouvel étendard à Europe Ecologie, il semble que certains aient oublié l'échec cuisant d'une telle tentative avec le moustachu du Larzac.  Mais bon il est vrai qu'avec la corruptibilité de notre bien mal aimé président cette stratégie peu sembler bonne sur le moment. Mais les affaires seront vite oubliés et dans deux ans il n'est pas certain que l'opinion publique aura encore en tête les affaires Woerth et compagnie. Les français ont bien oublié les affaires des socialistes des années 80-90 alors que pourtant bon nombre de ces responsables sont encore en activités. Non, comme nous l'avons vue, dans deux ans la situation économique sera vraisemblablement bien pire qu'aujourd'hui et cela fera du chômage et de la précarité le sujet de fond le plus important.

 

Bien sure les verts comme l'UMP, le PS, De Villepin ou les centristes ne pourront pas aborder ce sujet, qui ne sera attaqué que parce ceux qui proposent de vrais changement du FN au FG en passant par DLR. En tel cas les partis des classes moyennes aisés et des rentiers devront faire diversion, or la diversion la plus efficace reste le sujet de l'insécurité et de l'immigration les affaires ne seront j'en suis sur pas apte à étouffer les deux autres sujets. Les verts peuvent donc lancer une candidate pour faire croire que eux lavent plus blancs, confondant ainsi la politique avec les pub pour les lessives, les français se fichent en réalité de ces pratiques. Euce ce qu'ils veulent c'est des solutions à leurs problèmes de tout les jours et les sujets sont donc constamment les même chômage, salaires, précarité, immigration, insécurité etc.. Croire qu'un sujet comme la corruption que par ailleurs nos concitoyens pratiquent couramment c'est confondre la France avec le Danemark ou l'Allemagne, on voit ici l'influence néfaste de Dany le vert sur ces pauvres écologistes qui auraient mieux fait de continuer avec leur parti hobby plutôt que d'avoir la folie des grandeurs.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yann - dans politique
commenter cet article

commentaires

La Gaule 20/08/2010 01:52



Un lapsus amusant m’a fait mettre Génération Ecologie à la place d’Europe Ecologie. Retour de la scène
primitive ?



La Gaule 20/08/2010 01:47



Depuis Outreau et au fil de plus en plus serré des faits divers, les magistrats sont en train de dépasser les
journalistes au premier prix de la détestation populaire. Bien que je ne sache pas à qui vont profiter les « affaires » (si elles profitent à qui que ce soit ?) il m’étonnerait que
ce soit pour leur blason. Il faut donc être un parti écolo (quoique Chevènement, une sorte de jardinier bio de la République, s’était lui aussi jadis planté avec Eric Halphen) pour mettre en
avant un juge avec le slogan implicite idoine : « Je lave plus blanc que blanc ». Mais il est vrai que pour eux la détestation populaire ne compte pas, puisque seul compte l’avis
de « l’opinion éclairée », que seuls les journalistes, et avec quel savoir faire, savent traduire. Il faudrait peut-être leur dire –à ceux de GE- que la carte de presse n’est pas encore
indispensable pour rentrer dans un isoloir. Pour ceux qui croient en la Résurrection bien sûr !



Emmanuel B 19/08/2010 14:49



Il est vrai que je ne partage pas du tout vos obsessions anti-immigrationnistes, mais là vous y allez un peu fort quand vous présentez ainsi les positions des verts : "Vous pouvez faire dans
l'eugénisme, dans la purification ethnique de votre propre peuple en prônant toujours plus d'immigrés tout en voulant réduire la natalité de vos concitoyens..."


Croyez-vous vraiment que les Verts aient des positions homogènes sur la question? Connaissez-vous par exemple quelqu'un qui ait embrayé aux idées démentes et malthusiennes d'Yves Cochet? Enfin :
"purification ethnique"... Quand même les mots ont un sens et certains sont gorgés de sang. On ne peut pas proférer des choses comme ça. Un peu de mesure, de grâce.


Pour le reste, il me semble que les histoires de Woerth & Co, ne vont pas s'évanouir de la conscience des Français comme ça. Au contraire, c'est un chewing-gum qui va rester accrocher aux
semelles du sarkozysme jusqu'au bout. Non pas certes à cause de l'immoralité intrinsèque de tout ça (vous avez raison), mais parce que la collusion entre l'UMP et les plus riches des plus riches,
ça, c'est déjà profondemment en travers de la gorge du reste des Français "rigorisés".


Pour ce qui est des scores à venir des Verts, il est plus que probable qu'ils s'effilochent dans le prolongement des Régionales. Aux européennes, personne ne comprend rien aux enjeux et les gens
votent pour des lobbys (domaine dans lequel on peut reconnaître un certain savoir-faire aux Verts), mais dès qu'il est question de "pouvoir", tout ça ne tient pas et ce n'est pas le manque pâtant
de charisme d'une Eva Joly qui y changera quoi que ce soit.



yann 19/08/2010 11:49



@Ryan


 


Je n'est pas dit que le FG était apte à répondre aux questions migratoire de ce point de vue ce parti est plus proche du PS ou du NPA que de DLR. Cependant le FG avait quand même développé des
réponses pour les questions économiques, leur économiste en chef c'est quand même Jacques Généreux. Trop européen pour moi, mais le FG prend en compte la nécessité de rupture avec le
libre-échange et les politique de laissez-faire économique. C'est pourquoi ce parti fait est dans ce que j'appellerais les bons outsiders, même s'il ne va pas aussi loin que DLR. Si les débats
pour 2012 se font sur l'économie et je le souhaite sincèrement alors le FG a plus de chance de briller qu'Europe Ecologie qui est très centriste sur les questions économiques. Il est d'ailleurs
étrange de voir des gens qui se prétendent écologistes continuer à faire l'apologie de la mondialisation commerciale qui est pourtant responsable du grand gaspillage planétaire actuel.


 


Pour ce qui est de la corruption je crois que comme l'immigration c'est un faux sujet, non pas parce que ce n'est pas important, il est honteux de voir des dirigeants se comporter comme ils le
font, mais parce que la priorité absolu c'est le déglinguement économique et industriel du pays. Comme la crise ne va pas cesser de s'aggraver je pense tout de même que cette question sera la
seule qui intéressera vraiment les français en 2012. Maintenant on verra bien, je ne suis pas prophète .



Ryan 19/08/2010 11:06



Pour l'avenir d'EE, difficile de savoir mais la perte des voix qu'ils ont subie aux régionales risque de s'accentuer avec la relégation au 2nd plan du réchauffement climatique.


L'immigration, si elle est au centre du débat, sera un pb pour toute la gauche, pas uniquement pour EE. D'ailleurs, je ne vois pas pourquoi tu places le FG entre le FN ou DLR sur ce sujet. Tu as
lu qq chose de Mélenchon sur l'immigration? Dans tous les cas, je ne suis pas certain que l'immigration soit au centre des débats à moins que Malakine n'ait raison et que Sarkozy pousse le vice
jusqu'à déclencher de nouvelles émeutes en banlieue pour avoir une chance d'être réélu.Aujourd'hui, ce n'est qu'une diversion pour cacher l'affaire Woerth qui pourrait rapidement devenir une
affaire d'état. C'est là qu'Eva Joly servirait le plus! Donc, je ne suis pas du tout d'accord avec ta conclusion:la corruption depuis la crise financière est étalée au grand jour et je ne suis
pas aussi certain que toi que les Français s'en moquent.


Merci pour tes articles toujours très enrichissants.