Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 20:46

Bientôt une guerre en Iran?

 

  Étrangement les informations selon lesquelles les USA serait entrain de déployer des troupes non loin de l'Iran ne semble pas faire la une des journaux français.  Et pourtant un tiers du pétrole mondiale passe par le détroit d'Ormuz, il s'agit d'une cible tentante pour les USA au moment où leur économie ne redémarre pas. Un bon moyen pour soutenir le dollars et pousser Chinois et Européens à continuer à acheter des bonds du trésor US. Si les USA tienne tant à empêcher l'Iran d'obtenir une bombe nucléaire c'est bien évidement pour garantir leur main sur le pétrole des autres grandes puissances. Il ne faut jamais oublier que la puissance américaine ne tient que grâce au dollars et les perspectives géopolitiques doivent être analysé avec ce facteur prépondérant.  Le texte suivant provenant du blog de Danielle Bleitrach nous met en garde contre ce qui est entrain de se passer d'autant que cet imbécile de Sarkozy nous a ligoté dans l'OTAN. La France risque donc d'être entrainer dans une nouvelle guerre qui n'a rien avoir avec ses intérêts exactement comme en Afghanistan mais puissance 10.

 

Le commerce mondial ne repart pas.

 

Je vous avez déjà parlé du Baltic dry ce dernier n'est toujours pas remonté à son niveau d'avant crise et connait aujourd'hui un rechute comme le montre le graphique suivant.

 

Baltic-Dry-2.png

 

      Comme vous pouvez le constatez la reprise économique ne se voit pas dans le commerce mondial dont pourtant le baltic dry est un indicateur sérieux. Son évolution résultant de la santé du commerce maritime. Non seulement les niveaux de fin 2009 début 2010 était ridiculement bas par rapport à celui d'avant la crise, mais en plus nous constatons une nouvelle rechute en juillet. L'Asie va se retrouver avec une marée de supertanker non utilisé. D'autant que l'on apprend que cet été va être mouvementé aux USA puisque la crise de l'immobilier commercial commence. D'autant que les chiffres du secteur auto au USA sont plutôt mauvais comme l'indique cet article d'usinenouvelle. L'été 2010 risque donc d'être aussi mauvais que le précédent avec cette fois aucune ressource où préteur de dernier ressort puisque les états sont déjà sur-endettés.

 

Et dans le genre mauvais présage voici une vidéo du célèbre Gerald Celente qui fait parti des nouveau gourou pour avoir prédit les crises successives et qui annonce lui aussi la mort du dollars. A noter que l'or est à un niveau très élevé plus de 1200 $ l'once mais  d'après certain il est largement sous-évalué ou plutôt les monnaies fiduciaires sont largement surévaluée par rapport au dollars. Dans ce petit interview Celente parle de la proposition de l'ONU de mettre fin au dollars comme monnaie de réserve vous pouvez retrouver cette news chez reuters.

 

 

 

Continuons  dans le catastrophisme, la chronique Agora nous informe de la rechute de l'économie japonaise et des mauvais chiffres à l'international au sortir de ce pitoyable Grien.

 

 L'armée française se serre la ceinture

 

C'est drôle au moment où notre bien aimé président engage la France dans des conflits qui n'ont aucuns intérêts pour elle, et qu'il dépense de l'argent pour faire une base prés du détroit d'Ormuz . Ce même  gouvernement réduit les dépenses militaires du pays. C'est que notre droite décomplexée ou décérébrée choisissez, n'est pas à une contradiction prés. Dans le domaine militaire comme ailleurs c'est l'incohérence totale qui prime.  Alors je veux bien que l'on réduise le budget militaire pour cause d'économie mais dans ce cas là on engage pas le pays dans un conflit ingagnable sans moyen humain et technique. On ne peut pas avoir une politique belligérante d'un coté et un budget militaire rachitique de l'autre. C'est la même chose que pour le budget de la recherche on fait de grandes annonces visant à vendre une France orienté vers l'avenir et investissant dans la recherche et de l'autre en pratique on réduit ces même budget déjà beaucoup trop bas. Si quelqu'un comprend la logique derrière tout ça je suis preneur.

 

La vie multicellulaire a pris un coup de vieux

 

  Pour changer de l'économie,  on vient d'apprendre que des fossiles vieux de 2.1 milliards d'années ont été découvert. C'est un bouleversement totale de se que l'on croyait savoir sur l'évolution du vivant puisque jusqu'à présent on pensait que les organisme multicellulaire ne daté que de 600 millions d'année. C'est une petite révolution dans le monde de la paléontologie. Cela signifie également que la vie complexe peut apparaitre très rapidement bien plus que ce que l'on supposé jusqu'à  présent.

 

Le cercle des économistes veux tuer le continent européens

 

La bande à Attali continu ses conseils à la con, si je puis dire, le fait est que malgré ses erreurs à répétition Attali continue malheureusement à être écouté. Le cercle des économistes vient donc de conseiller à l'Europe de faire un grand emprunt à l'échelle du continent parce que  je cite: "L'innovation et les services sont décisifs. La désindustrialisation des Etats-Unis n'a pas touché les secteurs des très hautes technologies, car ils ont su attirer l'intelligence mondiale". Encore le bon vieux schéma de la spécialisation dans le Hitech, si ces clowns qui se prétendent économistes regardaient un peu la balance commerciale US, ils verraient qu'elles est largement déficitaire sur les biens de technologie avancé. Et pour cause concevoir des microprocesseurs aux USA ne veut pas dire que ces derniers y sont produits. D'ailleurs aujourd'hui Intel ou AMD délocalisent en Chine leurs centres de recherche. Le cercle des économistes est bloqué sur des fausses solutions qui n'ont déjà pas marchés dans les années 80-90 mais ils persistent.  Bon en même temps il faut les comprendre la seule autre solution c'est le protectionnisme mais çà ils n'en veulent surtout pas. Le cercle des économistes veut donc faire du demi-keynésianisme le même qui ne marche pas aux USA et enfoncer l'Europe encore plus dans le déficit commercial.

 

Tant que l'on ne réfléchira pas à l'annulation de la contrainte extérieure, toute relance ne fera que tirer la croissance des économies asiatiques et non celle des pays occidentaux. Or on ne voit rien comme proposition dans ce sens chez ces hurluberlus du libéralisme, il n'y a même pas de propositions visant à dévaluer l'euro, non je pari qu'ils sont même pour l'euro fort.  Quand au grand emprunt il s'agit surement d'endetter les états toujours vis à vis du secteur privé, rien sur par exemple une émission de bonds publiques sans intérêts pour financer des investissements industriels par exemple. Non il faut faire appel au même secteur bancaire qui nous a foutu sur la paille, c'est surement un renvoie d'ascenseur pour les amis de monsieur Attali.

 

Partager cet article
Repost0
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 21:24

Un député suisse veut récupérer la Savoie

 

Alors que nous avons récemment  parlé d'un hypothétique rattachement de la Wallonie à la France voila qu'un député Suisse réclame le rattachement de la Savoie à la Suisse. Au petit jeu des remaniements frontaliers on risque quelques problèmes d'autant que certaines régions de France ne verraient pas forcement d'un mauvais œil le fait de quitter la république tant la nation français est mal dirigée depuis trente ans. Et la Suisse, nation nettement plus démocratique que la notre, pourrait bien plaire à ses régions voisines, n'étant pas membre de l'UE et de la zone euro, elle n'en subit pas directement les effets macroéconomiques. Le député suisse qui a posé cette proposition rêve ainsi d'une Suisse de 25 millions d'habitants qui récupèrerait les régions frontalière voisines. C'est drôle au final, après tout la Suisse c'est une union européenne qui a réussit, contrairement à la Belgique. Surtout parce que c'est une confédération avec un pouvoir très décentralisé. En continuant ses délires économiques  l'UE risque de faire exploser les états nations traditionnelles et poussera certaines régions à l'autonomie ou à l'indépendance. Mais rien ne dit que les dites régions souhaiterait rester dans l'UE au final puisque ce sont en grande partie les politiques Européenne qui ont conduit le continent à l'impasse. On pourrait ainsi imaginer la Suisse grignotant de l'intérieur l'union européenne, les régions frontalières rejoignant petit à petit la Suisse, qui, telle le village gaulois, résiste toujours à l'empire et le ronge tel un cancer. Tout ceci n'est  bien sure que pure spéculation .

 

Une manifestation de la communauté chinoise à Belleville!

 

La course au communautarisme continue, alors que notre équipe, je n'ose dire nationale, a démontré la grande qualité de la société multiculturelle voici que la discrète communauté chinoise en rajoute en se plaignant de la délinquance urbaine provenant du quartier de Belleville.  Une lutte entre communautés afro-magrebine et asiatique sous le regard de la police française en plein cœur de notre capital. A part çà tout va très bien au pays des gentils défenseurs de l'immigration sans frontière.  La jeunesse de 68 rêvait de faire en sorte que la France ressemble à son rêve américain et bien c'est fait, la guerre urbaine du tous contre tous.  L'histoire nous apprend qu'on ne joue pas impunément avec la démographie.

 

Merci les bleus

 

On apprend sur moneyweek que grâce aux performances grandiloquentes de l'équipe de France de football les actions de TF1 on prit l'eau. ALors que les rentré publicitaire deviennent de plus en plus difficile pour cause de concurrence avec les nouveaux médias TF1 vient de se prendre un coup de marteau sur la tête ce qui n'est pas pour me déplaire personnellement. Donc au final non très cher footballeur ont peut-être enfin trouvé leur utilité casser le star-système de TF1.

 

Et s'il n'y avait pas de reprise américaine?

 

Il s'agit d'une question soulevait par  cet article et qui s'appuie sur un indicateur jugé assez fiable et qui se situe à un niveau dangereusement bas. Alors que les USA sont actuellement empêtré dans l'une des plus grande catastrophe écologique le leur courte histoire voila de quoi amoindrir encore la cote de popularité toujours décroissante de Barack Obama. D'autant qu'une grande partie des emploie créé artificiellement ces derniers temps sont en grande partie des emploies publics à durée limité pour quelques missions. La crise de l'immobilier continue elle va maintenant toucher fortement l'immobilier commerciale et l'on sait aujourd'hui qu'une majorité des états américains sont en faillites pure et simple. Si l'état central US affiche une politique dite keynésienne (mais qui porte mal son nom puisque non protectionniste) les états régionaux eux font de la contrition budgétaire à des niveaux difficilement imaginable en Europe.  Pour ce qui est de la balance commerciale US cette dernière a recommencé à accroitre son déficit le pays ne pouvant croitre sans importer puisqu'il n'a plus d'industrie. Et la nouvelle de la future réévaluation du Yuan signifie probablement que les chinois vont bientôt faire échec et mat aux ex-puissances occidentales. D'autant que la chine vient aussi de faire des réévaluations salariale, elle n'a plus besoin de nous et les élites chinoises commencent à le voir.

 

Alcatel symbole du délire post-industriel

 

Un article très interessant sur marianne2  et concernant l'volution de la fameuse entreprise sans usine le célèbre slogan de Serge Tchuruck. L'auteur de l'article retrace succinctement l'évolution de l'entreprise au cours de cette dernière décennie et montre que la politique en question a produit une véritable descente aux enfers pour Alcatel. En perdant ses cerveaux techniques et pratiques, en ne mettant plus les mains dans le cambouis, pour se réserver à  l'économie de la connaissance, Alcatel a perdu la maitrise de son métier. Si les dirigeants d'Alcatel avaient eu un peu plus de culture, ils auraient su que la différence entre l'esprit scientifique et les délires métaphysiques c'est justement l'expérimentation pratique. En détruisant le lien entre la conception et la pratique vous perdez la vision globale de la production.  C'est ce qui est arrivé à cette entreprises mais c'était largement prévisible et ce sans avoir fait de longues études. C'est d'ailleurs pour la même raison que la science va de plus en plus en Asie puisque la production, la pratique est en Asie les vrais révolutions scientifiques se feront la-bas quelque soit le niveau d'investissement que nous mettrons dans nos laboratoires de recherche. Sans industrie derrière il n'y aura pas d'application au fruit des efforts scientifiques de nos chercheurs.

 

 EDF va augmenter ses tarifs, encore une fois!

 

C'est beau la dérégulation de l'électricité. Grâce à L'Europe EDF s'est diversifié et a investi un peu partout, aux USA en GB et a perdu beaucoup d'argent, de l'argent qui aurait du servir à l'investissement, si l'entreprise n'avait pas eu la folie des grandeurs. Elle même  provoqué par les délires des politiques néolibérale bruxelloises. Le résultat c'est que EDF va devoir faire payer les français, français qui avaient déjà payer un outils de production grâce à ses impôts sur une génération.  Tout comme pour les autoroute il s'agit ici d'un scandale totale, d'une arnaque de grande envergure.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 13:46

Patrick Artus de mauvaise foi

 

  Dans sa dernière note de chez Natixis Patrick Artus essaye de s'attaquer au protectionnisme en le qualifiant de fausse solution miracle, sous-entendant par là que les partisans du protectionnisme seraient une bande de joyeux drille pas très réalistes au final. Comme si les protectionnistes que nous sommes n'avaient pas conscience de la difficulté de reconstruire une industrie balayée par les imbéciles libéraux pendant trois décennies. Ainsi donc pour monsieur Artus:

protectionnisme, pour regagner des parts de marché vis-à-vis des pays émergents (droits de douane ou mesures fiscales équivalentes) ; mais, en raison de la forme prise par la globalisation, la substituabilité des productions domestiques de la zone euro aux produits importés depuis les pays émergents est faible, ce qui rend le protectionnisme inefficace ;

 

  Les propos de monsieur Artus sont ici légèrement pessimistes, nous avons encore des industries aptes à produire ce que nous consommons dans bon nombre de domaines. Sur certains secteurs comme l'automobile où la situation se dégrade très rapidement à cause des décisions  des fabricants français de délocaliser totalement leur production, Renault va produire des automobile au Maroc par exemple, nous pourrions rapidement inverser la tendance grâce à des droits de douanes immédiats.  On peut d'ores et déjà taxer les produits où nous avons encore une production. Ensuite il faut voir à plus long terme, si l'on fait monter des barrière protectionnistes intelligemment sur une période de dix ans petit à petit, secteur par secteur, il n'y aura pas les risques que sous-entends Artus.

 

On taxe fortement les produits où nous avons encore des productions locales, ensuite on fait monter les taxes sur les autres produits importés de façon à faire comprendre aux producteurs qu'ils auront tout intérêt à terme à produire localement les produits qu'ils vendent sur le marché français. Ainsi on évite de voir les taxes d'importations se retrouver à 100% dans le cout finale du produit vendu sur le sol français. Personne n'a jamais dit que nous allions réparer l'économie française en 5 minutes il s'agit là de propos caricaturaux de la part de monsieur Artus.

 

Autre remarque sur ce texte de monsieur Artus c'est sur l'inflation il valide mon explication sur l'évolution différentielle de la masse monétaire et de l'inflation., les deux n'étant pas forcement liée. Ainsi en voulant dire que l'inflation ne se décrète pas , sous-entendu que l'on ne pourra pas effacer les dettes par l'inflation parce que l'on ne peut pas fabriquer de l'inflation même en augmentant la masse monétaire, Artus rend tout à fait plausible l'épuration de la dette par monétisation. La fameuse solution d'André Jacques Holbecq n'est donc pas forcement inflationniste puisque émettre de la masse monétaire ne fait pas forcement grimper l'inflation dixit Patrick Artus:

 

L’idée est connue : l’inflation aide à réduire les taux d’endettement (graphique 2 a) si elle réduit les taux d’intérêt réels.

Mais le problème est que l’inflation ne se décrète pas. Même avec une forte croissance de l’offre de monnaie graphique 2 b), tant que le crédit ne progresse pas (graphique 1 a plus haut), et même si le crédit progressait, tant qu’il y a dans le Monde (dans les pays émergents) des capacités de production excédentaires

très importantes, l’inflation ne peut pas revenir.

 

Alors imprimons des billet effaçons la dette et dans le même temps dévaluons la monnaie ce qui résoudra en partie le premier problème de dévaluation, puisqu'il n'y a aucun risque d'inflation  n'est pas monsieur Artus, il faut aller jusqu'au bout de ses idées. La conclusion de monsieur Artus va pourtant à l'encontre de sa propre logique pour lui on ne peut rien faire. A croire qu'il n'a pas compris ses propres propos il nous fait une conclusion tout à fait dans la logique néolibérale du on peut rien faire circuler y a rien à voir. Je crois plutôt qu'on ne veut rien faire serait plus juste avec ses thèses.

 

Un interview de Jacques Sapir sur la Russie

 

    Bertrand Renouvin vient de mettre sur son blog un intéressant interview de notre économiste préféré Jacques Sapir. Je rappels tout de même pour ceux qui l'ignoreraient que Jacques Sapir est avant tout spécialiste de la Russie moderne et de son évolution récente. C'est d'ailleurs l'expérience russe qui a inspiré Jacques Sapir sur les problèmes que l'Europe de l'ouest connait. L'effondrement soviétique a eu au moins le mérite de nous renseigner sur les absurdité du centralisme excessif comme de la stupidité de l'anarchie néolibérale dont a souffert la Russie jusqu'à l'arrivée de Putin.   Il explique notamment le rôle joué par les erreurs de la banque centrale Russe sur la crise que le pays a récemment traversé en 2009.

 

Les USA préparent ils un mauvais coup dans les banlieues françaises

 

Grand spécialistes de la production de guerre civil à l'étranger les américains ont toujours su utiliser leur planche à billet international pour se débarrasser de puissances encombrantes pour leur propre domination. Utilisant l'absence totale de patriotisme qui existe à l'heure actuelle chez nos élites, les américains ont décidé de financer ouvertement des taupes communautariste sur le sol français.  C'est ce que l'on apprend dans Le monde, le journal atlantiste se réjouit de ce cas pourtant évident d'ingérence dans les affaires françaises sans se demander un instant s'il ne s'agit pas de promouvoir de futurs élites à la solde de l'oncle Sam. Mais c'est vrai que le Monde ne s'est jamais vraiment soucié des intérêts français. Il faudra d'ailleurs rappeler aux banlieusards français à forte proportion de mélanine cutanée que les noirs et les immigrés aux états-unis sont largement moins bien traité que les étrangers en France et ce n'est pas la discrimination positive ou la présence d'Obama à la maison blanche qui a changé quoique ce soit à cette réalité. Jamais les luttes raciales n'ont aussi bien joué leur rôle de substitution à la vrai lutte celle des classes sociales, le patronat français doit applaudir des deux mains l'initiative américaine.

 

Chômage américain

 

Les chiffres de l'emploi américain plus mauvais que prévus entrainent une baisse des marchés financier.  La farce du redressement économique outre-atlantique est elle en train de finir?

 

 

Le patriotisme économique et militaire n'est pas la priorité gouvernementale

 

On apprend dans l'usinenouvelle que l'armée française risque d'acheter des drones militaires au complexe militaro-industriel américain. Le cout de développement des ces appareils étant jugé prohibitif vue les coupes budgétaires actuelle, le cout s'élevant à 1.4 milliards d'euro que c'est cher comparer aux centaines de milliards injectés dans les banques. C'est sure que les USA n'ont pas ce genre de problème avec leur imprimante à dollars.  Ainsi donc le gouvernement Sarkosyste continuent-il sont travail de démolition de la puissance française en nous couplant de plus en plus à l'empire, après l'intégration à l'OTAN il s'agit d'un nouveau coup dure à l'encontre de l'indépendance nationale.

 

EADS préfère recruter ses ingénieurs en dehors de l'Europe

 

Sous couvert de manque de mains d'œuvre potentiel l'industriel de l'aéronautique européen va maintenant concentrer ses efforts d'embauche vers d'autres régions du monde que l'Europe. Officiellement c'est parce qu'EADS ne trouve pas de mains d'œuvre approprié en Europe qu'elle blague avec un taux de chômage aussi élevé  y compris chez les cadres.

"EADS se pense de plus en plus comme un groupe global, et non plus purement européen. Pour la direction, c'est une question de survie. Cela permettra d'être plus proche des clients, mais également d'améliorer l'équilibre du groupe entre les zones euro et dollar pour se protéger des fluctuations monétaires."

 

Et tout çà alors que les états européens ont porté à bout de bras cette entreprise il y en a qui n'ont pas la reconnaissance du ventre.  Bien sure officiellement EADS se veut rassurant sur l'embauche en Europe à long terme mais ce genre de chose on sait où ça mène. Et dire qu'il y a encore des hurluberlus qui croit à l'économie de la connaissance en Europe, il faut croire que l'aéronautique c'est devenue une industrie bas de gamme. Sinon ils se plaigne du manque de spécialisation des ingénieurs et s'il les formait au lieu de sans arrêt se plaindre du système éducatif,l'état n'est pas à leur service que je sache on ne forme pas des ingénieurs que pour EADS.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 18:16

Les pseudos alternatifs suite

 

J'ai beaucoup critiqué les alternatifs peu cohérent francophone comme Paul Jorion ou le LEAP. Mais je dois dire que les plus amusant sont les alternatifs anglo-saxons, Monsieur Stiglitz est par exemple trés représentatif de l'intellectuel qui fait une bonne analyse des problèmes mais qui donnent des solutions qui n'en sont pas. Ainsi dans ce texte vue sur le blog de Danielle Bleitrach monsieur Stiglitz prône-t-il l'appel à un fédéralisme européen comme solution souhaitable. Il faudrait une plus grande solidarité entre les nations d'Europe. Si ce monsieur connaissait un peu l'histoire économique il verrait que les unions monétaires conduisent au désastre même quand il y a générosité. La réunification allemande est la pour montrer que même en injectant des milliards vous ne pouvez pas compenser les effets délétères d'une unification monétaire entre des régions économiquement trop disparate trop. Par contre je suis Stiglitz lorsqu'il affirme que la baisse de l'euro est la meilleur chose qui puissent arriver à notre continent à court terme. Cependant je mettrais un bémol à cette réflexion car les Allemands sont injustement favorisé par cette baisse monétaire. Ces derniers vont pouvoir accroitre leurs exportations extra-européenne et notamment vers les USA sans en subir le cout monétaire, renforçant l'exportocratie doctrinaire de la puissance industrielle allemande.

 

A combien va monter l'excédent allemand avec cette dévaluation, mystère, mais une chose est sure cependant, même avec une forte dévaluation les problèmes internes de l'euro-zone ne sont pas résolu. L'Europe va exporter ses problèmes de déséquilibres interne vers l'extérieur, il est possible que la France et l'Italie voient leur balance se réajuster si l'euro tombe à 1$ ou moins, ils compenseront ainsi  leurs déficits avec l'Allemagne grâce un excédent avec les USA ou autre. Mais est-ce normal comme situation? Et surtout est-ce viable ? Une euro-zone qui devrait avoir des excédents à l'Allemande pour rééquilibrer ses déséquilibres internes vue le poids de l'Europe à l'échelle mondiale ne fera que propager et aggraver la déflation mondiale déjà produite par les pays d'Asie. Ce modèle n'est viable que si les USA gonfle encore leurs déficits extérieurs, mais qui peut croire encore que le déficit commercial des USA puisse atteindre 1000 milliards de $ ou plus afin de tirer l'Europe et l'Asie déflationnistes?

 

 

Euro cher et compétitivité

 

Un excellent article sur le blog déchiffrage qui montre la relation entre la dégradation du commerce extérieur français et la forte hausse de l'euro depuis dix ans. Rien a ajouter si ce n'est que la dévaluation n'est pas la seule solution, l'autre étant les barrières protectionnistes malheureusement elles sont complètement déconsidérées dans l'opinion publique et surtout chez les "experts" de l'économie. 

 

Déflation aux USA?

 

L'indice des prix américains montre un recule en avril de 0.1% preuve que la crise n'est toujours pas passé contrairement à ce que s'évertue de faire croire le gouvernement et les médias US. Et ce d'autant que les chiffres du chômage semble  à nouveau se dégrader d'autant que la balance commerciale US ne s'est toujours pas rééquilibré contrairement à leur cousins britannique les USA connaissent toujours un trou dans leur balance des paiement. Le problème central de l'économie mondial n'est donc toujours pas résolu et ce n'est guère étonnant puisque rien n'a été fait pour le résoudre. La simple dévaluation du dollars étant insuffisante pour rétablir la balance américaine, et ce d'autant plus que les asiatiques ont collé leur monnaie au dollars américain. La dévaluation arrange donc la balance commerciale des USA vis à vis de l'Europe mais ne peut pas rétablir leur balance avec les Chinois. Tout se passe comme si il y avait une union monétaire entre la Chine et les USA on voit donc entre ces deux pays le même problème que ce qui se produit à l'intérieur de la Zone euro entre les pays déficitaire comme la France ou l'Espagne et l'Allemagne. 

 

Le PS se rappel qu'il fait parti de l'opposition en refusant l'institutionnalisation des déficit limites

 

Enfin un peu de raison chez les socialistes, en effet Benoit Hamon vient de déclarer que le PS serait probablement  opposé à la mise en place d'une inscription d'un déficit limite pour le budget publique. Il s'agit bien sure de bon sens rappelons au passage que la seule puissance au monde à avoir jamais eu de politique économique inscrite dans sa constitution fut l'URSS. Cette discussion rappel fortement le débat sur le TCE et il est assez ironique de voir des gens qui autrefois n'avaient d'yeux que pour le traité européen refuser pour la France les même idioties qu'ils avaient pourtant accepté pour l'échelle européenne. Est-ce que par hasard les socialistes n'avaient pas lu le traité de Giscard, ou alors craignent ils le retour de bâton politique si ces limitations budgétaires sont accepté par eux. La peur des socialistes d'être vue comme des gens de droite qui font semblant d'être de gauche semble être le véritable motif ou alors les socialistes ont définitivement perdu le sens de la cohérence intellectuelle.  En tout cas nos politiciens ne semblent pas vraiment s'inquiéter outra mesure de la marche vers la dictature bureaucratique qu'ils sont entrain d'emprunter. Mais se rendent ils compte seulement de ce qu'ils font?

 

Pas d'argent pour la fusion nucléaire

 

Tout un symbole alors que l'Europe et le FMI viennent de débloquer 750 milliards d'euros pour sauver les banques  de la catastrophe gréco-latine l'usinenouvelle nous apprend qu'ITER le projet controversé de fusion nucléaire contrôlé pas champs magnétique manque d'argent.   Il manque 1.4 milliards d'euros pour la seule partie européenne du projet. Même si ce projet était critiqué pour sa méthode de fusion, certain trouvant le laser mégajoule ou la Z machine plus prometteuse pour la fusion contrôlé, c'est tout de même assez représentatif des priorités gouvernementales. On a toujours d'incroyables sommes d'argent pour alimenter la spéculation inutile, mais jamais assez pour des projets scientifiques important, et ce alors que tout le monde sait que nous allons tout droit dans le mur avec le pic pétrolier.

 

 

Partager cet article
Repost0
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 22:39

Une dictature en Grèce?

 

Tout un symbole vue l'impopularité des "réformes" et des "sacrifices" nécessaire à la sauvegarde des banques françaises et allemandes, et accessoirement de l'état grecque, le gouvernement de Papandreou  a annoncé qu'il allait réformer uniquement par décret.  C'est ce que nous apprend ce texte de l'Humanité, en cette période trouble on voit bien ce qui se dessine en Europe la démocratie ou l'euro il va falloir choisir.


L'industrie porno contre les pirates informatique

 

Au grande nouvelle, dans sa lutte contre le piratage le gouvernement français va pouvoir afficher un nouveau soutien l'industrie du porno. Les grands esprits se rencontre n'est-ce pas, quand la très morale industrie pornographique commence à donner des leçons de morales aux pirates. Quelle époque formidable n'est-ce pas? Finalement le piratage semble réussir là où les pères de la pudeur planétaire ont toujours échoué, tuer l'industrie porno. J'espère que le pape va soutenir les hackers et pourquoi pas les canoniser?

 

Antidote gonflé à bloc

 

Mon collègue blogueur antidote, partisan déclaré de NDA, vient de nous pondre un excellent texte que je vous invites à lire, si ce n'est pas déjà fait. C'est une espèce de  revanche sur les nombreuses années de rejets qu'on subit les partisans de l'Europe alternative quelque soit celle-ci d'ailleurs. Une ode à la gloire des hommes politiques, des militants et des citoyens qui avaient prévenu des dangers du traité de Maastricht et de ses conséquences. Un rappel aussi de deux personnalités politiques françaises qui ont grandement participé au combat, Philippe Seguin et Jean Pierre Chevènement, et dire que Philippe Seguin ne peut pas assister à la déconfiture de ses adversaires.

 

Toujours plus!

 

Les allemands veulent déverser 500 milliards d'euro pour soutenir les états défaillant de la zone euro. C'est du moins ce que nous apprend cette dépêche . Combien de temps les gouvernements vont ils s'obstiner à déverser toujours plus d'argent pour effacer des dettes tout en creusant leurs propres dettes? Ils font çà depuis que la crise a éclaté en 2007 pour des montants toujours plus astronomiques et déplaçant les problèmes en les aggravants. Il est plus que temps d'arrêter l'escalade et de parler du fond du problème.

 

Super Sarko contre les marchés!

 

Attention demain Sarkozy va se battre à main nue contre l'hydre marchande. Et SAkorzy sort les crocs en déclarant "Lundi à l'ouverture des marchés, l'Europe sera prête à défendre l'euro." . J'avais déjà entendu çà quelque part, à oui en 1993 lors de la crise du SME, la Banque de France et la Bundesbank avait alors déclaré la guerre aux spéculateurs pour maintenir le SME et le franc fort. Le franc fort vous savez cette couillonnade, comme on dit chez moi,  qui a couté des millions d'emplois en France et qui a gâché la vie de millions de PME et de citoyens. La crise de 1993 en image c'est plus parlant:

 

 

retrouver ce média sur www.ina.fr

 

Décidément Sarkozy suit les traces laissées par son maitre Balladur, même obstination pour le suicide monétaire, bon il est vrai aussi que ce n'est suicidaire que pour le citoyen moyen.  Sarko lui a toujours ses avantages en nature enfin tant que ces imbéciles de citoyens ne se décide pas à aller lui donner quelques leçons de vie.

 

 

Fin de la crise en Espagne?

 

En grattant un peu partout les espagnoles ont réussit à afficher une croissance mirobolante de 0.1% au premier trimestre par rapport au dernier trimestre de 2009. On peut féliciter les statisticien qui ont surement beaucoup travaillé, il doit probablement y avoir bon nombre d'entre eux qui ont fait des stages à Bercy ou mieux à Washigton. Donc officiellement la récession est terminer en Espagne jusqu'au prochaine numéro à jusqu'à ce que les marchés aient fini de massacrer la Grèce.

 

 Attali nous prédit le pire

 

Comme vous allez le voir dans cet interview de euronews Attali est très pessimiste pour l'Europe. Mais il y a pire il y a ses solutions qui comme à chaque fois sont complètement à l'inverse de se qu'il faudrait fair. Attli étant une espèce de boussole inversée. Il préconise un approfondissement de l'Europe et un pouvoir supra-national augmenté. On remet les clés à ce qui nous ont enfoncé depuis trente ans super comme solution. De plus sa compréhension de la crise laisse voir la médiocrité du personnage, il ne semble pas comprendre que c'est la structure même de l'économie mondiale qui produit la crise. Il nous fait le coup de la boule de neige les petits subprime ce n'était rien, c'était facile à gérer mais les gouvernements ont trop tardé, on voit le libérale dans toute sa splendeur. Rien sur les déséquilibres commerciaux mondiaux, ni sur la dette colossales accumulées pendant la période glorieuse du libéralisme triomphant. Il n'y a pas à dire il est complètement à coté de la plaque et c'est ce personnage qui a conseillé nos gouvernants pendant une si longue période.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 11:51

L'Arizona contre l'immigration

 

L'état de l'Arizona a promulgué vendredi dernier une loi anti-immigrés sur son sol, et les réaction aux USA montre les tensions latente dont nous avions parlé dans des textes précédent. Le premier ministre mexicain n'hésitant pas ici à défendre ses compatriotes nous avons là les mécanisme en place pour de graves conflits entre les USA et le Mexique et ses immigrants.  Le gouverneur de l'Arizona se retrouve seul contre tous puisque bien sure Obama ne peut en aucun cas défendre une telle loi qui pourrait nuire à son image de super-défenseur des droits de l'homme, organisant ainsi la colonisation de son propre territoire. Car l'immigration mexicaine atteint des proportions qui ont plus avoir avec une colonisation qu'avec une immigration classique. Il y a là aussi l'indication d'un conflit latent entre les états américains locaux qui doivent faire face aux conséquences dramatiques du laisser-faire migratoire et économique, et un état fédéral central qui semble ignorer superbement ces problèmes. Cela nourrit évidement la mécanique de sécession qui se met en place petit à petit et qui pousse les américains à se méfier de plus en plus de l'état. Celui-ci est de plus en plus  considéré comme au service de WallStreet et d'une petite intelligentsia minoritaire, cosmopolite et finalement peu intéressées par les problèmes du pays. Comme le décrit très bien le site dedefensa la situation est révélatrice de la montées des tensions sous toutes les formes qui grandissent sur le sol US.

 

Chine l'usine du monde

 

Les tensions montent entre la Chine et les autres membres des BRIC il faut dire que la Chine ne détruit pas que l'industrie occidentale mais celle de la planète entière ce que peu d'économistes soulignent. Ainsi le Brésil voit il maintenant d'un mauvais oeil la sous-évaluation du Yuan et il n'est pas le seul.  Je tiens également à signaler ce petit texte qui révèle la vrai nature du miracle chinois que certains ne veulent par voir pour continuer à consommer des produits pas cher. L'esclavage en chine est une réalité que beaucoup ne veulent pas voir préférant vanté les mérite du libéralisme, comme on justifier l'esclavage au 18ème siècle en déclarant que c'était la loi de l'offre et de la demande. LA Chine montre aussi les crocs en matière technologique ainsi on vient d'apprendre que le géant asiatique avait lancé un ultimatum aux industriels occidentaux pour qu'ils livrent leur code de cryptage à l'état chinois. Les entreprises occidentales craignent de voir leur secrets industriels être livré aux entreprises chinoises. Après les problèmes rencontrés par Google, on constate que le libéralisme chinois n'existe que dans la tête des économistes occidentaux. La Chine fait du protectionnisme de grande envergure et sous tout les plans usant de prétextes parfois grossiers pour mieux pilier les savoir-faire étrangers. On devrait envoyer nos hauts fonctionnaires faire des stages de bonne politique économique en Chine, ils ont beaucoup à apprendre des chinois.

 

Jean-Luc Gréau sur marianne2

 

Si vous l'avez raté il y a un interview de Jean-luc Gréau sur marianne2 pour Gréau le comportement allemand est incompréhensible tant il met en danger la monnaie unique. Certain y verront l'influence américaine sur Angela Merkel qui est connu pour son atlantisme congénital, d'autre y verront une stratégie volontaire de l'Allemagne pour justifier une explosion de l'euro, l'Allemagne ayant une stratégie de réorientation vers l'est. On peut aussi y voir un dogmatisme pure et simple, et un effet de la démocratie, en effet il faut rappeler qu'une large majorité de la population allemande est contre l'aide destinée à la Grèce. De ce fait Angela Merkel est contrainte par le jeu démocratique à ne pas agir, o voit là une autre preuve de l'impossibilité de fonctionnement de l'UE car il ne s'agit pas de personne mais de tempérament populaire. Les allemands ont des conceptions économiques incompatibles et politiques  avec celle des français, des grecques ou des italiens, et çà aucun texte constitutionnel aussi bien conçu soit-il ne peut le corriger. La divergence entre la nations européennes va bien au-delà de la simple question monétaire ou même géopolitique.

 

Des grecques et des dettes

 

On se fiche de moi lorsque je prône la répudiation de dette, mais même des économistes sérieux, c'est à dire faisant parti du sérail, se posent la question de savoir si la dette grecque est remboursable. Car je rappels qu'un état n'a pas pour but d'exterminer sa propre population pour engraisser des rentiers étrangers, entre son peuple et l'étranger il choisira toujours son peuple. Et si par malheur ou stupidité il choisissait l'étranger, la foudre populaire et la révolution finirait par le renverser.  Dès lors n'est il pas plus raisonnable de répudier la dette ou un partie de celle-ci, la rendant ainsi soutenable plutôt que de s'enfoncer dans des conflits dont on ne sais jamais à l'avance ce qu'il en  ressortirait. Ainsi les français et les britanniques eut-ils été bien avisé d'alléger les dettes de l'Allemagne dans les années trente plutôt que de pousser celle-ci dans les bras des nazi à cause des dettes qu'elle ne pouvait en aucun cas rembourser. Et dans tout les cas les dettes ne sont pas remboursées, ne vaut-il pas mieux alors éviter les conflits?

 

 

Baisse du chômage en Allemagne

 

C'est ce que nous apprend cette dépêche de latribune.fr qui s'extasie sur la baisse du chômage allemand alors que celui-ci avait exploser en janvier, mais c'est vrai que les médias ont la mémoire courte. Bien sure tout ces chiffres sont en général présentés de façon à convaincre le lecteur que la crise est fini et que l'Allemagne c'est super. En oubliant que la population active de ce pays diminue ce qui facilite grandement la baisse du chômage, ou encore que l'état allemand multiplie les trucs et astuces pour changer les chiffres du chômage comme en France ou en GB, ou encore que l'Allemagne à un solde migratoire négatif ce qui veut dire que ce pays de cocagne n'attire plus les foules et voit même sa population déclinante partir à l'étranger. A part çà tout va bien puisque le chômage baisse et c'est la tribune qui vous le dit.

 

Mélenchon et les médias suite

 

Après son coup de gueule  très médiatique sur un journaliste apprentis de Sc Po, Mélenchon se voit devenir l'analyste officiel de la question médiatique, des blogueurs l'ont ainsi interrogé sur le sujet. Et voici un extrait dans lequel Mélenchon essai de défendre la gauche et son libéralisme qui ne serait du qu'a un effet de mode durant les années 80. Je trouve son explication très limite, et peu explicative de la continuation actuelle de la doctrine libérale au parti socialiste.Sinon pour voir le reste direction le blog de Seb Musset.

 

PG > MELENCHON ET LES MEDIAS p.4 // 14.04.2010 from politicenstock on Vimeo.

 

Jacques Sapir sur marianne2

 

Je viens juste de voir que Sapir vient de sortir un article sur marianne2 je me devais donc de rajouter le lien à cette brève.  Comme d'habitude l'analyse est clair, rationnel et déprimante, ce n'est bien sure pas la faute de Jacques Sapir si la réalité est déprimante, mais force est de constater que nous nous dirigeons bien vers le pire des scénarios. Je constate par contre que Sapir considère comme prioritaire le contrôle de la circulation des capitaux à court terme ce qui va plus loin que la taxe Tobin. Et c'est d'ailleurs la façon dont certain pays asiatique on pu se sortir de la crise de 97 sans trop de dégâts la Malaisie par exemple. Sinon Sapri conclu comme d'habitude sur la nœud gordien du problème l'Allemagne et sa stratégie mercantiliste, et c'est bien la France qui va devoir trancher le nœud sous peine d'être la prochaine victime des marchés financiers.

 

 

Partager cet article
Repost0
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 17:47

Importation de pétrole en Chine

 

La chine vient de voir une augmentation de ses importations de  pétrole augmenter de 29% en Mars ce qui signifie qu'il y a un véritable redémarrage de l'économie Chinoise. Comme l'économie chinoise est fortement gaspilleuse en énergie cela confirme une croissance tirée par la demande intérieure, ce qui va encore accélérer la hausse du pétrole, d'autant plus que le pic est maintenant officiellement une réalité. Maintenant il se peut que cette croissance soit alimentée par la dette privée comme le suppose certains, le crédit à la consommation semblant prendre des proportions à l'américaine, si je puis dire. Cette croissance pose donc un problème de viabilité à long terme, si les chinois relancent surtout par l'endettement des ménages et non par la hausse des salaires cela se finira par un crash inévitable et une déflation à la japonaise.

 

Pas de chance l'euro remonte

 

Et oui apparemment la crise grecque ne suffit pas à faire baisser euromark ou le deutscheuro comme vous voulez . Heureusement on se rassure entre l'Espagne, le Portugal, l'Italie et la France il y a encore de nombreux candidats pour faire baisser la monnaie pudique... unique je veux dire. Mais on trouvera toujours quelques imbéciles pour se réjouir de la hausse de l'euro qui affaiblit l'impact de la hausse du baril de pétrole exprimé en dollars.

 

Nicolas Dupont Aignan se pose des questions sur la dette

 

Et on aimerait que nos dirigeants président, ministre et autre député en face autant. Ce weekend a eu lieu une conférence organisé par Nicolas Dupont Aignan et son parti DLR à laquelle était notamment invité un de mes économistes préférés à savoir Jean Luc Gréau. Je n'étais à cette conférence mais un texte final a été publié, texte relativement intéressant dans le sens où il pose des questions qui ne sont tout simplement jamais posées par des représentants publiques.  Il critique l'euro très justement mais il s'agit d'un thème récurent chez lui:

 

"La France, plutôt que de faire semblant, devrait oser avec nos amis allemands le discours de la vérité. Plusieurs solutions sont envisageables : le retour aux monnaies nationales, une zone euro partagée en 2 ou 3 cercles comme vient de le proposer Christian Saint-Etienne ou le compromis de la monnaie commune comme je le propose avec Jean-Pierre Gérard. Plus tôt nous anticiperons la transformation de la zone euro, plus vite nous éviterons les troubles sociaux, la résurgence des nationalismes et le chaos européen."

 

 Ensuite il fait des citation d'homme célèbre ayant fortement averti du danger pour la démocratie d'un pouvoir bancaire non maitrisé Thomas Jefferson, Woodrow Wilson, ou encore Thomas Edison. Et finalement il en est arrivé à la question qui tue POURQUOI NE PAS MONETISER UNE PARTIE DE LA DETTE PUBLIQUE!

 

Et oui  il faut le lire pour le croire, beaucoup doivent le penser tout bas bien évidemment, mais qu'un député ose le dire en publique voilà qui constitue en soit un sacré pavé lancé dans la mare des obsessionnelles de la dette Je vous invites bien sure à lire le texte en entier c'est un document PDF, j'espère trouver une vidéo de l'intervention de Jean Luc Gréau pour compléter sa fiche médiathèque.

 

Le gouvernement veut réguler le Web

 

On aurait préféré qu'il se mette à réguler l'économie mais qu'est ce que vous voulez entre s'attaquer au multinational et s'attaquer au citoyens et aux faibles le petit Sarko préfère taper sur le faible.  Mais rassurez vous le gouvernement est démocratique et s'inspire même de la très démocrate Ségolène Royale. En effet tout le monde pourra donner son avis sur la manière d'organiser la neutralité du Net c'est ce que l'on apprend dans cet article de chez clubic. Allez mes frère allons donner notre avis, il sera bien sure autant écouter que l'avis des lobbies, des multinationales, et ce gouvernement à d'ailleurs déjà largement fait comprendre son grand attachement au débat et la démocratie...

 

Le chômage dure de plus en plus longtemps aux USA

 

C'est ce que nous apprend le dernier texte de Bill Bonner dans la chronique Agora. 45% des 15 millions de chômeur américains le sont depuis plus de six mois, dans un pays aussi dure avec ses sans emplois, il n'est nul doute sur la gravité de la situation de ces individus. Et comme le note l'auteur de l'article il s'agit d'un changement structurelle de la nature même du chômage US c'est une situation nouvelle pour l'Oncle Sam puisque le chômage de longue durée était plutôt l'empanache de la vielle Europe.

 

Trichet salut le plan d'aide pour la Grèce

 

Vue que monsieur Trichet s'est tout simplement toujours trompé on peut donc en déduire en raisonnement par l'absurde que ce plan est une aberration.  La dette Grec ne pourra en aucun cas être remboursée c'est plutôt cela qui aurait eu le mérite de mettre les états en face de leur réalité. Endetter encore plus les grecque à des taux délirants et même 5% c'est du délire c'est ne pas vouloir regarder les choses en face. Cela rejoins les propos précédents de NDA il faut monétiser les dettes, vouloir les rembourser par des contritions et des flagellation, qui montrent d'ailleurs très bien que les concepts les plus idiots du christianisme sont encore en vogue en Europe, ne mènera qu'à des révoltes sociales et à des renversements brutaux des gouvernements. Et la déflation cela ne mène qu'à plus de dette et moins d'emplois pas à l'équilibre budgétaire, il faudrait vraiment que nos dirigeants ouvrent des livres d'histoire de temps en temps ou qu'ils aillent demander au japonais si la déflation c'est bon pour les finances publiques.


Un petit Zemmour pour terminer

 

On finit par une petite analyse de Zemmour qui prétend que Juppé est bon pour prendre sa carte du parti socialiste, pourquoi pas, au point où en sont le PS et l'UMP. Je constate surtout que Zemmour a raison lorsqu'il dit que Juppé comme les autres ne cherche qu'à plaire aux médias et oublie complètement la masse énorme, et toujours croissante d'ailleurs, d'électeurs ne se reconnaissant pas dans le consensus mou classique. Les politiques français ne s'intéressent qu'à une toute petit partie de l'électorat celui qui leur ressemble sur le plan des idées, mondialisation inéluctable, dette à payer coute que coute, baisse d'impôt, écologisme compulsif, gentillisme béat sur l'immigration etc... bref tout ce qui ne marche pas depuis trente ans. Au train ou vont les choses il ne faudra pas se plaindre lorsque des malades extrémistes monteront au pouvoir nos politiques auront été prévenu et ils n'auront pas l'excuse de l'inimaginable comme leurs prédécesseurs des années 30.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 21:44

Hausse des créations d'emplois aux USA

 

On apprend dans cet article  que la création d'emplois aux USA à bondit à 162000 en mars retrouvant les niveau de 2007. Seulement l'état américain bat des records dans les mensonges statistiques on sait que le taux de chômage réel est largement plus élevé que le taux officiel de 9.7%, car il ne compte pas tout les découragés, et inclus en plus les gens qui ont des emplois de trés courte durée. Cette article-ci  de businessinsider relativise l'optimisme étrange que ce genre de chiffre massivement trafiqué procure au quidam journalistique moyen. Les gens mettent de plus en plus de temps pour trouver un travail dans un pays qui n'a pas d'assurance chômage c'est plus qu'inquiétant. Et l'essentiel des emplois créés le sont toujours dans les services et notamment dans les services publiques, il faudra bientôt parler de l'union socialiste des états d'Amérique. Cela masque donc une dégringolade toujours forte dans l'industrie et les emplois privé ce qui n'arrangera pas le déficit commerciale toujours très important du pays.

 

- Les inégalités continuent de se creuser en France

 

Une fois n'est pas coutume le Figaro nous pond un article concernant l'accroissement des inégalités. L'article en question décrit la répartition des très hauts revenues et  cette répartition est très intéressante dans le sens où elle montre bien que ce ne sont pas les producteurs de savoir ou les créateurs de nouvelles technologies qui gagnent beaucoup, mais les financiers les commerciaux et les gestionnaires en tout genre. Bien loin de la mythologie néolibérale et de la société du savoir la France donnent surtout de gros salaires à des manipulateurs de symboles et à des gens dont l'utilité économique réelle est probablement négative. La déformation de la hiérarchie des salaires est également présente dans cette article de 20minutes   résumant la dernière  étude de l'INSEE sur le sujet. je cite une rémarque de bon sens dans cet article:

"Plus globalement, pour Nicolas Bouzou, économiste et dirigeant de la société d’analyse Asterès, le «problème fondamental est celui de la croissance. Le PIB a peu augmenté alors que la part des classes supérieures a beaucoup grossi». La part du gâteau à se partager pour les classes moyennes et les plus pauvres est donc plus mince. "

 

Par contre la conclusion de l'article est toujours dans la pensée unique de la société du savoir, dont l'exemple que j'ai donné du japon récemment réfute pourtant  la possibilité de réalisation. La conclusion de l'article est complètement faux de même que l'origine du problème 'nest pas le progrès technique mais le libre-échange:

 

"Peut-on améliorer la situation?

Oui, par une meilleure éducation pour tous par exemple. «Il ya une prime à la formation, à ceux qui maîtrisent les langues, la culture, les technologies. Il faut réduire les inégalités en amont et donc l’accès à la formation», avance Nicolas Bouzou. «Il y aussi l’impact des nouvelles technologies. Si la France passe au haut-débit, on peut penser pouvoir réduire les inégalités»."


 Il est d'ailleurs surprenant que d'affirmer, comme le fait ce monsieur, que les inégalités seraient le fruit d'une plus grande compétence de ceux qui voient
 leur part de revenue augmenter. Comme le montre le graphique ci-dessous provenant de l'article du figaro précédent,  ce ne sont pas les compétents au sens technique, les plus utiles économiquement, qui gagnent le plus, mais ceux, qui, par leur statut social, et leurs réseaux, sont protéger de la concurrence mondiale. Plus que jamais la mondialisation favorise les fumistes et le copinage bien plus que l'intelligence et la compétence. Nos ouvriers spécialisés ou nos ingénieurs sont mal payés car ils sont en concurrence directe avec les NPI, ils sont pourtant bien plus utiles que les cadres commerciaux qui se gavent sans parler des sportifs de haut niveau. 

 

repation.jpg

 

 

- La Russie a la troisièmes réserve monétaire de la planète

 

La Russie ne cesse d'augmenter ses réserves monétaires, elle cherche à les diversifier au maximum. Ses réserves s'élèvent maintenant à 441 milliards de dollars ,mais les russes se débarrassent de leur bonds du trésor américain et augmentent leur réserve d'or. Toutefois ces réserves d'or ne représentent encore qu'une faible part des réserves russes. Cette évolution dénote tout de même la conscience des dirigeants russes de la fragilité des grandes monnaies mondiales comme le dollars ou l'euro. 

 

- Les chinois et les américains toujours pas d'accord sur la monnaie

 

La situation ne s'arrange guère sur le plan monétaire entre les USA et la Chine, on apprend ici que les chinois sont une incroyable hypocrisie ils ont largement rattrapé les américains en la matière. Le ministre chinois du commerce sortant des argument éculé du genre   " ces produits à prix compétitifs permettent aux Etats-Unis de mieux contrôler les pressions inflationnistes et de stimuler la consommation." oubliant au passage que ces produits importés mettent à genou l'emploi industriel US,et met des millions d'individus au chômage qui au final n'ont plus les moyens de consommer même des produits à bas coût.

 

Il sort des phrases tout à fait incroyable du genre "Chen affirme que les flux commerciaux sont déterminés par la loi de l’offre et de la demande plutôt que par le taux de change." ce qui est complètement faux, sans quoi il n'y aurait jamais de déséquilibres commerciaux. Nous ressortir la vielle loi non prouvée par les faits, du système de change flottant autorégulateur au milieu de la plus grande crise économique depuis 1929, c'est vraiment prendre les gens pour des imbéciles. Bien sure monsieur Chen est dans son rôle de défenseur du système mercantiliste chinois, pays qui ne joue absolument pas le jeu du libre-échange sauf lorsqu'il l'avantage. Cela n'a pas gêné les chinois de mettre dehors Alstom lorsque ses propres entreprises ont fini de pomper les technologies françaises. Quoiqu'on en pense ce genre de nationaliste ne comprenne qu'une seul chose les coups de poing et les bras d'honneurs, ceux qui compte sur la Chine pour régulariser son commerce extérieur sont vraiment naïfs.

 

- La Grèce va emprunter en dollars!!!

 

    Quelle idée, nos amis grecques viennent de décider d'emprunter en dollars plutôt qu'en euro voilà une idée originale. En espérant que le pari grecque soit gagnant, en effet en empruntant en dollars ils anticipent une baisse du dollars surtout par rapport à l'euro. Même si à court terme c'est la différence des taux qui les a décidé, il peut sembler judicieux d'emprunter en dollars en cette période de hausse relative du dollars par rapport à l'euro.   Cependant il faut bien voir que les grecs pourraient être obligé un de ces jours de sortir de l'euro, et si convertir une dette de l'euro en monnaie nationale peut-être imaginable, et accepté. La dette libellé en dollars restera, ce qui pourrait produire de graves effets en cas de dévaluation massive. L'expérience sud américaine le montre, avoir une dette dans une monnaie étrangère peut-être un jeu extrêmement dangereux.

 

- Des bactérie pour produire de l'huile et du carburant

 

C'est nouveau, à tout les désespérés qui pensent qu'avec la fin du pétrole nous irons vivre dans les cavernes voilà qui va vous déplaire une équipe de recherche américaine (enfin l'un des chercheur est chinois...) a mis au point par manipulation génétique une cyanobactérie capable de produire des lipides directement. On imagine déjà ces bactéries transformant des déchets organiques en huile qui peut ensuite  être transformé en biodiesel.

 

- Le LHC refait le Big-bang

 

Bon finalement la planète n'a pas été englouti par un trou noir, les chercheur du LHC on fait des expériences de collision reproduisant les conditions théoriques du Big-bang. A l'origine le LHC a surtout été conçu pour recherche le fameux Boson de Higgs particule qui est théoriquement à l'origine de la masse de tout les autres corps. Mais les chercheurs lui ont trouvé une autre utilité en complément, celle de découvrir la fameuse matière noire celle  qui expliquerait une grande part de la  masse de l'univers. Des découvertes fantastiques sur la compréhension de la nature de notre univers sont peut-être entrain de se faire. Il s'agit d'un enjeu majeur pour l'humanité même si cela peut sembler obscure au premier abord, le LHC pourrait valider ou invalider les théories actuellement en vogue en physique comme celle des super-cordes ou encore nous révéler l'existence de monde parallèle qui sont théoriquement plausible dans ces théories, rien que çà. 

Partager cet article
Repost0
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 20:10

Michelle Tribalat

 

Elle a donné un interview à l'Express pour la sortie de son dernier livre, ce dernier a servit de base statistique à Eric Zemmour. Apparemment le livre de Tribalat risque de faire couler beaucoup d'encre tant il aborde des sujets tabous et normalement indiscutées.

 

Le mirage Britannique 

 

On apprend dans le Telegraph que 28% des britanniques sont sans emplois, bien loin du taux de chômage officiel. Il faut dire que beaucoup de monde se posaient des questions sur l'ampleur du nombre de handicapé au pays de Shakespeare, dix fois plus qu'en France. Avoir des handicapés c'est plus présentable qu'avoir des chômeurs apparemment. 

 

Quand les aveugles critiquent les borgnes

 

  Voila que l'UE s'attaque aux USA en les accusant de protectionnisme, les vilains méchants font capoter les négociations sur la libéralisation du commerce. Et l'UE montre encore une fois qu'elle ne comprend strictement rien au monde qui l'entoure, l'histoire s'accélère et l'UE est resté bloqué dans les conceptions des années 70 et de leurs délirium libre-échangiste. Pour une fois on ne peut que saluer la prise de conscience US, certes bien tardive, mais au moins présente. Pour ce qui est du continent européen, les états nations devraient ouvrir un asile de fou en lieu et place du parlement de Strasbourg au moins cet édifice horriblement cher pour le contribuable aurait il une utilité salutaire. En effet les multiples absurdités proféré et les dangereux malades mentaux que produisent les structures bureaucratiques européennes nécessiteront  un hôpital psychiatrique de bonne  taille. Et Strasbourg et le lieu idéale puisque une grande part des patients les plus atteint parlent et son souvent de nationalité françaises.

 

Le FMI au secours de l'Europe

 

L'union européenne c'est la solidarité, l'entraide, la paix et la prospérité, enfin c'est en tout cas ce pourquoi on nous a vendu la construction européenne. Et bien dans les faits force est de constaté que c'est chacun pour soit dès qu'il y a un membre qui a un problème. La pauvre Grèce a annoncé qu'elle ferait appel au FMI si elle ne trouve pas de solution de rechange. Encore heureux qu'il n'y est pas de guerre entre la Grèce et la Turquie ses alliés européen s'empresseraient alors d'aider probablement les Turcs.

 

Pascale Salin un libertarien droit dans ses bottes

 

C'est pas la faute au capitalisme c'est à la faute à l'état, c'est parce qu'il y a eu trop d'intervention étatique que la crise à éclatée. La preuve ce salaud d'état américain a fait des lois pour contraindre les banques à  prêter au minorités ethniques non solvables. C'est un gros résumé des propos de Salin mais il s'agit d'arguments récurent chez les néolibéraux, bien sure comme toute leur thèses parte du fait que l'état c'est le mal chacune de leur démonstration finissent par l'état c'est pas bien. Ils raisonnent de manière tautologique sans s'en apercevoir. Jusqu'a tenir des propos complètement à coté de la plaque et surréalistes ainsi selon Pascale Salin:

 

"L'interventionnisme étatique s'est accru dans la plupart des pays et le capitalisme a fait l'objet d'attaques vigoureuses."

 

Comment peut-on tenir de tels propos? En faisant du poids de l'état dans le PIB la mesure de l'intervention étatique. C'est une constant chez les néolibéraux quand la part de l'état dans le PIB augmente et que les impôts augmentes ils en conclu à une augmentation de l'intervention étatique or il n'en n'est rien c'est même souvent l'inverse. L'augmentation des poids des états correspondent à l'arriver des politiques de dérégulation macroéconomique, c'est quand l'état cesse de faire des politique commerciales, industrielle et qu'il cesse de contrôler l'entrée et la sortie des capitaux que les équilibres budgétaire se casse la figure. Car l'état est contraint de réparer les dégâts occasionné par le libre-échange et les fuites fiscales quiu deviennent la norme lorsqu'on laisse les capitaux se balader sans aucun contrôle.

 

Autre argument bidon de Salin:

 

"De ce point de vue, la politique fiscale joue un rôle majeur, car la plupart des systèmes fiscaux pénalisent l'accumulation de capital. "


Ou est ce que monsieur Salin était ces trente dernières années, pas assez d'accumulation du capital???? On a jamais verser autant d'argent aux actionnaires, il n'y a jamais eu autant de capital non employé, au contraire il y a tellement d'argent accumulé en haut de l'échelle sociale que la finance a du inventer des outils de plus en plus débiles pour en écouler le stock car celui-ci ne trouvait pas à s'employer dans l'investissement productif. En effet pourquoi donc investir puisque la demande stagne à cause de la dépression salariale. D'autre part un tiers du PIB mondial est planqué dans les paradis fiscaux et en libéralisant la circulation des capitaux les impôts n'ont plus d'influence sur l'accumulation du capital, donc l'argument de Salin tombe en quenouille si je puis dire. On a plutôt le problème inverse trop d'accumulation inutile et mauvaise répartition entre le capital le travail et l'investissement c'est la faute à la dérégulation et non aux états. Ou plutôt si c'est la faute aux états qui ont été stupide de croire en l'efficience des marchés dé-régulés, mais ce n'est pas çà malheureusement que monsieur Salin critique dans l'action étatique.

 

Le crédit à la consommation 

 

Après mon texte sur la nécessité de mettre fin au crédit à la consommation je suis heureux de constater que certains commence à se demander si effectivement ces mécanisme ne devraient être interdit ou au moins fortement limité. Ainsi un texte de moneyweek sur le fléau du crédit révolving qui ne cesse de démolir des pauvre gens qui parfois n'ont pas conscience de la dangerosité de ces mécanisme de crédit. Avec des taux de 20% on est à la limite de l'usure légale et il serait quand même hypocrite de ne pas voir que ces limites officielles sont elle même exagérément tolérantes.

 

Les statistiques de l'ombre

 

L'excellent site Shadows Statistics vient d'éditer plusieurs graphiques très intéressant et qui en disent long sur le degrés de manipulation des chiffres aux USA, notez qu'il est probable que l'UE et la France fassent la même chose.  Le premier graphique concerne l'inflation dont la mesure a été modifié pendant l'ère Clinton. John Williams a mis les mesure pré-clinton histoire de comparer et c'est édifiant il faut au  bas mot doubler les chiffres officielles pour trouver l'inflation telle qu'elle était autrefois mesuré.

sgs cpi home

 

Ensuite nous avons la mesure de la masse monétaire, il faut rappeler que les chiffres du M3 ne sont carrément plus publié depuis 2006 la Fed ayant surement anticipé les problèmes. Donc voici les chiffre pour la masse monétaire américaine:

sgs-m3

 

Une chaine scientifique bientôt sur l'ADSL?

 

C'est l'intention de la cité des sciences et de l'industrie que de produire une chaine à caractère scientifique. Vous pouvez d'ailleurs déjà visionner des émissions sur le site universcience.tv, vous pourrez ainsi admirer comment la technique parvient à rendre la vue à un aveugle par l'intermédiaire de sa langue. Il était temps qu'une telle chaine se monte et s'est le faible cout de la diffusion sur l'ADSL qui rend possible ce genre d'expérience en espérant que les gens se mettent enfin à regarder autre chose que la téléréalité surtout avec les dérives pseudo-scientifiques de France2. Le jeu de la mort ayant drainé pathétiquement 3.4 millions de sadique.


Plus de navette spatiale


Des parlementaires américains s'en prennent à Obama et essayent de convaincre de la nécessité de garder les navettes actuelles tant qu'il n'y a pas de remplaçante. Les parlementaire en question cherchent aussi à maintenir les emplois hautement qualifiés nécessaire au maintient des dites navettes. A lire sur futura-science.

 

Partager cet article
Repost0
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 18:33

Le communautarisme anglais en échec

 

Un très bon texte sur l'échec du modèle communautariste anglais vient d'être publier sur Causeur une démonstration pratique de ce qui nous attends si nous continuons à détruire notre propre modèle d'intégration assimilateur.

 

La waterboxx

 

Le blogueur Patrick Raimond vient de mettre en avant dans ce texte  une technologie très intéressante et très écologique, celle de la Waterboxx Technique qui permettrait de faire pousser des arbres même en plein désert, encore un chose qui ne va pas plaire aux adeptes de la décroissance et du pessimisme technique.

 

Eric Zemmour et le libre-échange

 

Pour ceux qui n'aurait pas vue la vidéo voici le plaidoyer zemmourien sur le libre-échange. Cela va dans le sens de précédent texte sur la question, même si Zemmour se trompe en pensant que c'est la Chine qui impose  le libre-échange, elle en est le principal bénéficiaire c'est sure, et elle luttera pour son maintient, mais elle n'en est pas à l'origine. Ce sont les occidentaux qui se sont pris au pièges eux mêmes dans leur idéologie libre-échangiste, par des raisonnements à très court terme. Notez que Laurent Pinsolle a fait un condensé des interventions de Zemmour sur la question.

 

 


Z comme Zemmour : "Avions ravitailleurs : quelle leçon !"

L'Asie pousse la consommation de pétrole vers le haut

C'est dans l'usine nouvelle que l'on apprend que les asiatiques font monter la consommation mondiale de pétrole. Alors est-ce que c'est du au dynamisme locale? Pas forcement le simple fait que les délocalisations s'accélèrent peut expliquer ce phénomène, en effet les économies asiatiques, hors Japon, ont une efficacité énergétique très faible, même les américains sont des parangons de vertu écologique face aux chinois. Chaque produit qui se voit fabriquer en en Chine en lieu et place de la France par exemple, voit sa consommation unitaire d'énergie exploser. Ne serait-ce que pour sa fabrication ce à quoi il faut ajouter le transport. On le voit la mondialisation optimise le gaspillage énergétique, il n'est donc pas évident de mettre cette augmentation de la consommation énergétique mondiale que sur le dos unique du dynamisme asiatique.

Après la Grèce, le Portugal?

La fête néolibérale continue, c'est maintenant au tour du Portugal de se faire menacé comme nous l'apprend le Figaro pas de quoi faire un long discours. Tant que les politiques ne mettront pas fin à la farce européenne, à la libre-circulation des capitaux, et à la privatisation du système monétaire il n'y aura pas de fin à la dégringolade. 

 

La Chine ne veut pas réévaluer le Yuan

 

Rien à faire les chinois n'ont pas envie d'arrêter le pillage industriel massif en réévaluant leur monnaie. C'est ce qu'a déclaré dimanche le Premier ministre chinois Wen Jiabao. On ne peut pas leur en vouloir c'est dans leur intérêt. C'est plutôt aux occidentaux de remettre en cause leurs dogmes. Demander aux chinois de réévaluer leur monnaie c'est un peu comme si les Byzantins avaient demandé aux Turcs de leur laisser Constantinople après avoir perdu la guerre en 1453, les dirigeants turcs auraient bien ri, c'est surement ce que font les chinois en ce moment du reste.

 

Les chinois font une enquête sur les droits de l'homme aux USA

 

  Ce n'est pas une blague, c'est un peu la réponse du berger à la bergère, comme nous l'apprend Danielle Bleitrach sur son blog. On pourra toujours dire " La raison du plus fort est toujours la meilleur etc...." oui La Fontaine est toujours d'actualité. Demain la Chine défendra la démocratie dans le monde et son empire du bien, comme l'on fait les USA jusqu'ici avec cynisme, mépris et double langage.

 

 

La contrefaçon

 

  Les suisses ne sont pas content de voir leurs produits contrefaits. La contre façon est un autre argument contre la thèse de la spécialisation dans les produits de hautes valeurs ajoutés. Les pays qui montent dans l'Asie émergente se fiche de nos droits industriels et copient sans se faire prier les techniques et produits issues des pays avancés. Même dans les produits sophistiquées, ils se permettent de contrefaire, c'est d'autant plus facile que la plupart des produits sont fabriqué dans des usines asiatiques, la contrefaçon y est donc extrêmement simple. Le Japon en sont temps était lui aussi un maître de la contrefaçon avant de devenir l'un des poumons de l'innovation mondiale. Il n'y a aucun moyen pratique pour empêcher cela l'économie du savoir est une escroquerie intellectuelle. 

 

Il faut expertiser les experts du GIEC

 

On apprend que l'ONU pense lancer une étude sur les experts du GIEC ces derniers ayants visiblement fait preuve de malhonnêteté et de peu de rigueur scientifique, les experts du réchauffement climatique semblent avoir du plomb dans l'aile.

 

En Grande-Bretagne il faut parler polonais pour travailler chez Walmart!

 

On apprend çà chez Business Insider, au travers un article du Telegraph, Walmart embauche seulement des gens qui peuvent parler le polonais, à part çà l'immigration n'a pas pour principale but l'abaissement du cout du travail.  Voilà qui va nourrir la dynamique du BNP le British National Party qui avait déjà le vent en poupe avec la crise. Les années trente bis repetita?

 

Partager cet article
Repost0