Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2010 7 25 /07 /juillet /2010 21:27

Les statistiques du commerce extérieur français

 

Une très bonne série de graphique à voir sur le site de Postjorion que je ne saurais trop vous conseillez de regarder de temps en temps. Ces graphiques concerne l'évolution non seulement de la balance des paiements depuis 97 mais aussi les chiffres de la totalités des échanges monétaire. Il se trouve que la France est dans le rouge depuis 2005, en prenant en compte tout de l'argent qui part par le tourisme à l'argent qui part par les transactions effectuées par les immigrés ou encore les revenues tirés des possessions des français à l'étranger. Jusqu'en 2005 nous étions au final à l'équilibre, mais depuis il sort beaucoup plus de monnaie qu'il ne rentre dans le pays.  On peut ainsi comparer à l'internationale les balances des transactions courantes qui inclus aussi , bien évidement, le commerce des biens:

 

comparaison2008.pngCes données datent de 2008 comme vous le voyez en prenant tout en compte on voit bien les gagnants et les perdants de la mondialisation néolibérale. Même avec la City les britanniques sont perdant. Quand à la pauvre Espagne c'est la bérézina, il faut en faire des dettes pour combler de tels trous

 

 

 

 

 

 

 

Sur cet autre graphique nous pouvons admirer la balance des transactions courantes incluant absolument tout ce qui s'échange, enfin ce qui s'échange de façon légale et connu bien sure.

 

transactions-courantes-avr10.png

 

  Autre graphique qui risque d'alimenter le débat sur les bienfaits de l'immigration, les transferts de revenus directs entre la France et l'étranger. Ils inclut les donc les dons internationaux et l'aide, mais aussi les transfères produit par l'intermédiaire des immigrés qui renvoient de l'argent dans leur pays d'origine. Le déficit en la matière va vers les 30 milliards d'euro pour  2010. A titre de comparaison notre déficit extérieur avec l'Allemagne est de "seulement" 20 milliards d'euros. Il n'est pas sur que la France puisse encore longtemps supporter une telle hémorragie monétaire.

 

 transferts-avr10-copie-1.png

 

 

Encore une fois nos déficits extérieurs sur tout les plans expliquent l'incroyable faiblesse de la croissance du pays, tant que l'on ne s'attaquera pas à colmater les brèches, il ne servira à rien d'essayer d'alimenter la machine par des relances keynésiennes.  Autre remarque la période positive dans laquelle commence ces graphiques, est celle où le PS était au pouvoir et où les monnaies européenne avait plongée de 30% face au dollars. Dévaluation expliquant largement la balance positive qu'ont connu nos pays à l'époque, ainsi que la croissance française de plus de 3% alors. On ose même plus rêver d'un tel chiffre de nos jours.

 

 L'Amérique poursuit sont micro-militarisme théâtrale

 

   Après les mouvements de troupe prés de l'Iran voilà que les cowboys enveniment la situation entre les deux Corée et là on ne rigole plus. En effet cette article nous apprend que Pyongyang menacerait de l'usage d'arme nucléaire  si les USA et la Corée du sud maintenaient les manœuvres au large des cotes coréennes. Il s'agit bien sur d'une esbroufe visant à montrer que le régime n'est pas intimidé, mais cela montre aussi que la réunification des deux Corée n'est pas pour demain. Il faut dire que personne ne semble en vouloir. Les Américains ont besoins de la Corée du Nord pour justifier leur présence en Asie de l'est, étant donnée que l'histoire s'écrit maintenant en Asie, Washington doit croire que ses petits bateaux du pacifique compenseront leur effondrement économique face à la Chine. Celle-ci  n'a d'ailleurs pas non plus envi de la réunification coréenne, en premier parce que cela renforcerait la Corée à terme. Ensuite parce qu'une fois l'ennemie du nord évaporé, il pourrait y avoir un rapprochement entre les japonais et les coréens. Même si ces deux pays ont un passé commun assez trouble, nous savons d'expérience en Europe que lorsqu'il y a un géant menaçant à vos portes vous oubliez très vite vos dissensions.

 

     Enfin le dernier obstacle c'est le coût pour la Corée du Sud de la réunification, les coréens ont bien vue le précédent allemand et l'écart entre le sud et le nord de la Corée est bien plus grand que celui qui séparait l'est et l'ouest de l'Allemagne. Une éventuelle réunification devrait être très progressive et il ne faudrait pas que les coréens fassent la même erreur que les Allemands, à savoir donner leur monnaie au nord-coréens. Car cela causerait instantanément l'effondrement de l'économie du nord et tout les habitants finiraient par fuir vers le sud. En même temps, si cette réunification semble difficile, c'est peut-être aussi une occasion pour les coréens d'inverser leur tendance démographique. En effet la Corée du sud est le pays du monde qui vieillit le plus vite , avec une natalité à 1.15 enfants par femme. Le pays est condamné s'il ne redresse pas la barre rapidement.  Les coréens cherchent des solutions à leur problème démographique,mais  bien sur, comme les japonais, ils ne veulent pas d'immigrés. Alors ils tâtonnent, et vont même jusqu'à proposer des solutions assez étranges comme le montre cet article. Donc la réunification pourrait soulager le pays le temps de redresser la barre à long terme en matière de natalité.

 

La grande braderie continue

 

Cette fois c'est dans le domaine militaire, la France va produire deux frégates pour la Russie. Jusque là tant mieux sauf que les russes veulent un transfère de technologie  et comme à chaque fois la courte vue de nos dirigeant va les conduire à fabriquer leur prochain concurrent qui fera la même chose mais en moins cher. Les russe imitent ici à la perfection les dirigeants chinois qui aujourd'hui se débarrassent des producteurs occidentaux auxquels ils ont pompé tout leurs savoir-faire. Maintenant que la Chine  n'a plus besoins des français pour faire de TGV elle réserve son marché à ses propres entreprises. La Russie fait de même dans le domaine militaire. La France n'aura bientôt plus rien à vendre que son propre territoire et sa population. Au rythme où ça va il faudra prostituer les française pour acheter des produits étrangers.

 

 

La Chine est le premier consommateur d'énergie au monde

 

C'est fait l'AIE vient de l'annoncer la Chine est désormais la première consommatrice d'énergie au monde et le premier pollueur aussi, mais çà cela faisait déjà un moment.  Et les problèmes vont s'accumuler pour la pauvre Chine qui malheureusement pour nous, s'est mise en tête d'imiter les USA en terme de consommation. Je dis malheureusement parce que l'automobile dans les villes chinoises, c'est comme essayer de faire circuler un éléphant dans un magasin de porcelaine. Omnibulés par l'Amérique, les chinois développent un urbanisme qui a déjà montré ses limites dans un pays pourtant à faible densité de population comme les USA. Une ville comme Shanghai avec le même nombre de véhicule par tête qu'aux USA je ne veux même pas imaginer les embouteillages. Bien sur la Chine annonce le développement d'énergies alternatives, elle est le premier investisseur mondial dans les éoliennes, et il est probable, vue son dynamisme que les solution réelles au pétrole viendront de la-bas. Mais cela ne change rien à l'incohérence structurelle à vouloir imiter un mode de vie qui n'est pas adapté à la densité de population chinoise. Il est malheureux de voir une nation faire les mêmes erreurs que d'autres avant elles. Il faut croire que l'expérience  désastreuse des villes à l'américaine est complètement ignoré par les chinois. La Chine veut aussi son suburbia au moment même où ce type de structure de ville disparait aux USA.

 

Pour l'économie US il ne reste plus que la prière

 

Le secrétaire du trésor américain vient de faire la découverte du vieux principe français de la méthode Coué en affirmant qu'il ne peut pas croire que l'économie américaine puisse retomber en récession, voir ici. Peu importe les chiffres celui de la construction du neuf dans l'immobilier par exemple qui vient de reculer de 5%, ou encore le taux de chômage totalement truqué comme nous l'avons vue récemment, qui même avec tout la triche statistique n'arrive plus à reculer.  De toute façon le plus grave pour les USA ce n'est peut-être pas la crise économique, mais l'effondrement du Mexique en cour et les répercussions sur le territoire US. Ainsi les cartels de la drogue vont bientôt utiliser les USA comme terrain de jeu, le Mexique étant en train de perdre complètement le contrôle de la situation. Ainsi il y a eu le 23 juillet dernier un attenta à la bombe dans la ville de mexicaine de Ciudad Juarez, non loin de  la frontière du Texas. Et l'on sait que les cartels ont une véritable armé non officiel sur le sol mexicain, elle est estimé à près de 100000 hommes!!! Avec l'épuisement du pétrole mexicain, l'état est complètement désarmé économiquement et connait de grosses difficultés qui le rendront incapable d'affronter des débordements de grande ampleur. Il y a donc fort à parier que des exactions de plus en plus violentes à la frontière américaine vont apparaitre. C'est sous cet angle qu'il faut analyser les récentes décisions de la part de l'Arizona en matière de restriction migratoire, car c'est à une guerre que ces états frontaliers font face, et ce, dans l'indifférence totale de l'autorité fédérale. Il s'agit là d'un mécanisme pouvant accélérer la désagrégation potentielle des USA, comme j'en ai parlé dans ce texte.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yann - dans En bref
commenter cet article

commentaires

olaf 27/07/2010 07:20



Entre le nucléaire français et le solaire allemand, ça chauffe :


http://www.slate.fr/story/25083/nucl%C3%A9aire-la-bombe-allemande


C'est quand même fort, qu'un pays latin comme la France soit à la traine concernant le solaire.



olaf 26/07/2010 21:16



Tiens, NDA te cite :


http://gaulliste-villepiniste.hautetfort.com/archive/2010/07/26/le-protectionnisme-au-service-de-la-croissance-economique.html


 


 



olaf 26/07/2010 20:57



Pour la Russie, il serait intérssant de connaitre le montant de l'évasion fiscale.


Parce que, sinon nos oligarques français sont aussi généreux avec leurs fondations humanitaires, Bettencourt avec :


http://www.solthis.org/


Sinon, je trouve curieux que la recherche russe ne soit plus très en vogue, elle avait produit parmis les meilleurs mathématiciens et physiciens, sans compter les technologies spatiales.


Leurs ingénieurs étaient capables d'envoyer des fusées avec des bouts de ficelle parfois, pas conseillé, cf. Tchernobyl, mais ça montrait leur ingéniosité.


 


 



yann 26/07/2010 11:21



@La Gaule


On refait le coup de l'empire romain d'occident et d'orient, la Russie jouant le rôle de Byzance.


 


@malakine


A vrai dire quelque soit ton économie industrieuse, ou de service il faut faire très attention à la masse monétaire en circulation. Une contraction de celle-ci et c'est la dépression. D'autant
que l'instrument monétaire n'est plus entre les mains de l'état français mais dans celles de la BCE et des banques privés. La seule chose qui maintient le corps sociale français en vie c'est
l'endettement exactement comme aux USA ou en Grande-Bretagne. Les pertes provoqué par l'hémorragie monétaires sont ainsi à court terme comblées par l'explosion des dettes publiques privées etc...
Dettes qui se transforment en dette extérieures vis à vis des pays qui nous pompent nos revenues. C'est un véritable suicide économique.



Malakine 26/07/2010 10:50



Très intéressant, ton premier point sur l'évolution de la balance des paiments. Ca fait un moment que je pense qu'il y a là quelque chose dont on ne parle pas assez et qui est majeur pour le
fonctionnement de nos économies. Dans une économie essentiellement axée sur la consommation comme la nôtre, la quantité de monnaie en circulation devrait être suivie comme le lait sur le feu. Or,
ça fait un moment que la France connaît une hémoragie monétaire, ce qui ne semble inquiéter personne. Je me souviens d'un rapport publié par E.Besson à l'époque où il était ministre de la
prospective qui annonçait fièrement que la France était le leader mondial de l'exportation de capitaux ! Je crois que le chiffre devrait être de 300 Millards sur une décennie !


Pour les russes, ne t'inquiète pas des transferts de technologie. Le matériel militaire, c'est avec l'aviation à peu près la seule industrie qui les intéresse ! :-)